Les musulmans kabyles ont célébré Aïd al-Adha

0

KABYLIE (Tamurt) – La communauté musulmane en Kabylie a célébré dans la joie la fête de l’Aïd, la plus importante pour les pratiquants musulmans. Les musulmans pratiquants, après la prière du matin, ont tous convergé vers les cimetières pour se recueillir sur les tombes de leurs proches, comme le veut la tradition, avant de passer au rituel du sacrifice du mouton et la visites entres voisins, amis et proches. Dans les villes et les  villages de Kabylie une ambiance particulière a caractérisé cette première journée de l’Aïd. Une fête religieuse perpétuée depuis la nuit des temps en Kabylie.

L’Aïd, par contre, n’a pas concerné seulement les musulmans en Kabylie. Beaucoup de familles non-musulmanes, soit athées ou chrétiennes, ont célébré cette fête à leur manière. » On n’est pas musulmans, mais on a fêté quand même l’Aïd de manière traditionnelle. Nous les Kabyles on est tolérants et d’esprit ouvert. On célèbre aussi la fête de noël », nous fait savoir aujour’dhui un habitant de Boudjimaa.

Toutefois, certains ont critiqué la manière dont l’aïd est fêté. Ils reprochent aux musulmans d’égorger n’importe ou les moutons sans respect de la moindre règle d’hygiène. Un mouton doit être égorgé dans un abattoir et il est temps d’interdire de le faire dans les domiciles, comme cela se fait dans les pays développés »,    regrette un jeune, étudiant en médecine.

Ravah Amokrane