Les oléiculteurs s’organisent : Vers la labellisation de l’huile d’olive de Kabylie

0
champs d'oliviers
champs d'oliviers

ECONOMIE (Tamurt) – Les oléiculteurs de la wilaya de Tizi Ouzou ont franchi la première étape qui aboutira, à moyen terme, à la labellisation de l’huile d’olive produite dans la région. En effet, jusque-là, l’huile d’olive de Kabylie a tant été vantée mais sans plus. Aucun cadre adéquat n’a été mis en place pour conférer à cette huile sa vraie valeur. Même pour commercialiser leur production d’huile d’olive, les oléiculteurs de Kabylie éprouvent du mal.

Encouragés par le fait qu’ils soient classés les premiers à l’échelle nationale, cette année, en ce qui concerne la quantité d’huile d’olive produite, les oléiculteurs de la daira de Maâtkas viennent  en effet de se réunir pour la première dans le but de mettre sur pied une coopérative. La première étape sera la mise en place d’une association, apprend-on. Les responsables de la direction de wilaya des services agricoles ont exprimé toute leur volonté de prêter main forte aux concernés. Ce qui est encourageant. 

Avec ce travail, il sera désormais possible, et pour la première fois, d’organiser la filière oléicole en Kabylie avec la constitution de ce premier noyau auquel se joindront sans doute d’autres. « Cette structure permettra d’organiser la filière oléicole dans la région et de vulgariser les bonnes pratiques pour la production d’une huile d’olive extra vierge en perspective de la labellisation de ce produit du terroir », ont précisé lesinitiateurs de ce projet. Il y a lieu de souligner que cette initiative ne concerne que l’huile d’olive biologique extra-vierge car la labellisation ne peut en aucun cas convenir à un produit de piètre qualité.

Tarik Haddouche