Les opérateurs téléphoniques refusent toujours d’utiliser tamazight

3

ALGÉRIE (Tamurt) – Les trois opérateurs téléphoniques algériens refusent toujours d’introduire la langue tamazight dans leurs standards de communication. Ils ne veulent en aucun cas accepter cette demande incessante de plusieurs millions de clients amazighs.

Seules les langues arabe, française et anglaise sont acceptées pour le moment. Une attitude que les clients amazighs, plus particulièrement les Kabyles, qualifient tout simplement de méprisante. Pourtant une partie des clients amazighophones ne comprend ni l’arabe ni le français, surtout les personnes âgées. Des millions de centimes sont versés quotidiennement par les Kabyles dans les caisses de ces trois opérateurs. Ces derniers continuent et depuis presque 15 ans à dépouiller les Kabyles.

Une campagne de boycott de ces opérateurs serait une option qui obligera peut être les patrons de ces opérateurs à revoir leurs copies. Pourquoi refusent-ils tamazight qui est une langue reconnue officiellement?

Ravah Amokrane

3 COMMENTAIRES

  1. Une langue reconnue officiellement? Cela je ne le crois pas.
    Arrêtez de faire embêter le monde, de vouloir imposer une langue à tous les Algériens, injustement.
    Rendez la langue Berbère aux berbérophones et foutez la paix aux autres.

  2. Il existe en « ALGERIE » une dizaine de Grandes Entreprises privées détenues à 100/100 par des kabyles, dont les emballages de leurs produits ne portent aucune trace de TAMAZIGHT……Abuh- al_mumnin……!!!

  3. Azul .Salam . Bonjour . Voila où le bat blesse . Moi, je me souviens , quand Ghozali , alors premier ministre à l’ époque a adopté la loi dite de libéralisation des ondes , dans quel but a-t-il fait cet acte ? aucun Kabyle n avait saisi la portée politique d’ une décision courageuse, nous étions une minorité dont le frère d’ un grand animateur du MCB je ne citerai pas son nom , mai il est prof de maths . j’ ai été voir beaucoup de kabyles financièrement aisés sur la place de Paris et en Banlieue pour leur proposer des projets de création de radios locales en diffusion FM , et même un projet de télédiffusion par satellite , aucun n’ était intéressé; le geste de Ghozali était clair dans ses intentions cachées , il espèrait vivement que les riches kabyles allaient de facto investir ce créneau afin de créer un rapport de force en faveur de tamazight , et de casser l’ emprise des arâbistes sur les institutions officielles – Education , Médias , etc , etc – qui devenait de plus en plus grandissante et puissante. comme de nos jours encore , la Kabylie n’ a fait l’ objet d’ aucun programme d’ investissement ou développement économique , industriel , si ce n’ est la construction des mosquées , que font les milliardaires kabyles , leur argent est dans les banques françaises, américaines , canadiennes , sans aucun souci de se projeter dans l’ avenir . de se sentir membre de cette communauté , et qu’ elle vit dans l’ arbitraire et l’ injustice d’ un pouvoir criminel et méprisant alors que L’ Ouest est construit neuf , tout reluisant , on se croirait à Dubaï ou Hong Kong , avec des tours majestueuses , de design ultra moderne .

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici