Les pêcheurs bloquent la route de Jijel

2
RN 43 bloquée
RN 43 bloquée

MELBOU (Tamurt) – Désormais en Kabylie, pour avoir gain de cause, il faut investir la rue. C’est du moins le message du pouvoir à l’intention de la population qui l’a reçu cinq sur cinq. Après les bénéficiaires de logements sociaux d’Aokas qui ont exigé le branchement au réseau de gaz de ville et qui l’ont eu le jour même suite au blocage de la RN 9, reliant Vgayet à Sétif, c’est au tour, ce dimanche, des marins de la commune voisine de Melbou de descendre dans la rue pour bloquer la RN 43 , reliant Vgayet à Jijel, pour exiger l’aménagement d’un accès à la plage.

Etant moins d’une vingtaine de marins pêcheurs, ils ont décidé de fermer la route pour réclamer un accès carrossable à la plage où sont laissées, habituellement, leurs barques ceci à défaut d’une plage d’échouage pourtant promise, par les autorités, il y a quelques années de cela. Les protestataires ont décidé de  cette action corsée après que leurs élus aient tenu une  assemblée mercredi pour répartir le budget de l’exercice en cours sans qu’une quelconque enveloppe ne soit dégagée pour l’aménagement de cet accès. Selon l’édile communal qui a intervenu sur les ondes de la radio locale, ce projet ne peut être financé sur le budget communal car nécessitant une importante enveloppe financière en plus du fait que cet accès doit passer par des terrains d’autrui.

Ce blocage a engendré des files de voitures d’un côté comme de l’autre de la route. Fort heureusement, pour ceux qui connaissent la région,  il était possible de contourner le lieu de contestation en empruntant le chemin qui transite par le village rural de Tassefsaft.

Amaynut