Les Sahraouis marocains refusent de prendre les armes

4
Les Sahraouis marocains refusent de prendre les armes
Les Sahraouis marocains refusent de prendre les armes

LAAYOUNE (Tamurt) – Les  responsables du Polisario et les services secrets algériens  sont confrontés au refus catégorique des habitants des provinces du sud marocain de prendre les armes. Les Sahraouis désobéissent  au Polisario et affichent leur fidélité à leur patrie. Ils ne sont pas tous d’accord avec le régime en place mais ils refusent n’en plus de suivre le plan machiavélique d’Alger et de l’organisation terroriste, le Polisario.

Depuis une année, cette organisation paramilitaire fait des mains et des pieds pour enrôler les jeunes marocains à leur «  cause », mais sans succès.  Les jeunes sahraouis affirment que s’ils venaient à prendre les armes ça sera contre les ennemis de leur pays. « On n’est pas des terroristes pour accepter les ordres du polisario, qui est une organisation qui ne représente que ses responsables mais jamais les Sahraouis très attachés à leur marocanité.

Si on prend les armes un jour, ça sera pour libérer nos sœurs et frères emprisonnés dans les camps de Tindouf depuis des années. Ils sont des otages du Polisario dont le chef ne sert que ses intérêts personnels », nous déclara Fahed, un étudiant Sahraoui à la faculté de Marakech.  Sont avis est partagé par tous les étudiants des régions sud marocain.

En effet, ces derniers temps l’Algérie brandit toujours la menace de recourir à un soulèvement armé dans les régions sahraouies, mais personne ne leur prête attention. Au contraire, les populations commencent à s’insurger contre le Polisario et leurs mentors d’Alger.

Lounès B