Les supporteurs de l’USMA ont-ils oublié leur Bouteflika?

1
Saddam Hussein, Haffez El Hassad et Bouteflika
Saddam Hussein, Haffez El Hassad et Bouteflika

ALGER (Tamurt) – Les supporteurs du club algérois ont provoqué l’ire des joueurs d’un club irakien, lors d’une rencontre à Alger, pour avoir scandé des slogans à la gloire de l’ancien dictateur, Saddam Hussein. Des slogans racistes envers les chiits ont aussi obligé les joueurs irakiens à quitter la pelouse avant la fin de la rencontre, en signe de protestation et de mécontentement. L’affaire a provoqué même la colère des autorités irakiennes qui ont convoqué à ce sujet l’ambassadeur algérien à Baghdad.

Les supporteurs algériens ont-ils oublié que Saddam Hussein est détesté par une majorité des Irakiens? Les Algérois, qui défendent un dictateur d’un pays aussi lointain comme l’Irak, ont-ils oublié qu’ils sont dirigé par le chef d’Etat le plus infirme au monde? « Que les Algériens scandent le nom de leur momie qui les dirige ! », lit-on dans un journal Irakien. Un Bouteflika qui ne parle pas, que personne ne sait où il se trouve, un Bouteflika qui n’est même pas conscient et qui fait du peuple Algérien la risée du monde entier.

Les supporteurs de l’USMA doivent être avoir honte de leurs dirigeants d’abord. Des dirigeants qui sont des trafiquants de drogue, à l’image d’Escobar et de sa clique. Certains Algérois ont un excès de zèle à tout ce qui est relatif au « monde arabe ». Ce comportament explique leur attitude et demontre leur ignorance et surtout leur haine et racisme envers les autres peuples. Ont-ils oublié que leur sort a été toujours décidé par des « voyous »? A travers leur insulte au peuple iranien ces Algérois ont donné la vraie image du peuple que le pouvoir algérien a faconné. Un peuple voyou à l’image de ses dirigeants!

Ravah Amokrane

1 COMMENTAIRE

  1. On est pas a’ une contradiction pret. Non seulement l’ algerie arabe offrait bureau’ ici le flanc, mais on est a’ la farce. Apres l’affaire des saoudiens qui menaceait de bomber l’ algerie de son atome achete’ au pakistan, l’ algeristan comme dans la tradition bedouine a repri avec les embrassades et salamalecs avec sa soeur monarchie saoudienne.
    Cette fois il s se sont depasses, pour plaire aux arabes on actionne  » les supporteurs » de l’ usma pour dire »  » leur » « soutien a’ sadam. Comme pour eux la Oumma arabia passe avant la nation et son histoire et valeurs, ceux qui utilisent cette nouvelle chair a’ canons sacrifient bureau’ a’ sa propre memoire. Sadam passe donc devant sa victime, le ministre algerien benyahia qui a ete descendu avec son avion, lachement, par Sadam. Une lachete cache une autre quand on a pas de racines!

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici