Les terroristes islamistes poursuivent leur offensive en Kabylie – Un policier tué à Bouira

0

La Kabylie continue d’être le théâtre d’une grande offensive des groupes terroristes armés qui infestent ses différents maquis. Du côté sud à l’aquilon, et de l’aurore au couchant, aucune partie n’est épargnée par cette déferlante qui semble être circonscrite au pays kabyle. Après la sanglante attaque menée vendredi dernier par un important groupe armé contre une brigade de la BMPJ de Ouacifs, localité située au pied du Djurdjura, à 35 kilomètres au sud de la ville des Genêts, le désamorçage d’une bombe artisanale ( une bombonne de gaz bourrée de TNT) au lieudit Acherchour ( toujours à ouacifs), l’explosion d’une autre bombe hier à Tadmaït, sur la RN 12 à 20 km à l’ouest de Tizi-Ouzou, c’est un policier qui a été tué par un groupe armé, à Bouira.

L’attenta s’est produit durant la nuit de mercredi à jeudi vers 2 heures du matin lorsqu’une patrouille de la brigade mobile de la police judiciaire (BMPJ) a été arrosé par des tirs à l’arme automatique par un groupe terroriste qui roulait à bord d’un véhicule au centre ville de Bouira, non loin du siège de la cité administrative. Un policier a succombé à ses blessures tandis qu’un deuxième a été blessé.

Par ailleurs, il est à signaler que parmi les dix terroristes battus durant la nuit de mardi passé à Takhoukht, sur la RN 30 sur les berges du barrage de Taksebt, 15 km au sud-est de Tizi-Ouzou, figure un certain Khettab Mohamed Cherif dit « Moh le boxeur », originaire de la commune de Sidi Naamane, localité située à 15 km au Nord-Ouest de la ville des Genêts. Agé de 40 ans, « Moh le boxeur » dirigeait la section de Sid Ali Bounab depuis plusieurs années et a à son actif de nombreux attentats et autres attaques.

Lounès O.