Les terroristes prêcheurs de Bougie ont été déjà chassé de Tichy et d’Aokas

12
Les terroristes-prêcheurs de Bgayet ont été déjà chassé de Tichy et d'Aokas
Les terroristes-prêcheurs de Bgayet ont été déjà chassé de Tichy et d'Aokas

BOUGIE (Tamurt) – L’affaire  des anciens terroristes du GIA qui ont prêché hier à la ville de Bougie a provoqué une vague de colère et d’indignation à travers toute la Kabylie. Tout le monde se demande comment ce groupe de repentis terroristes aux prêches haineux envers les Kabyles, a osé défier en plein jour toute la Kabylie.

Selon des habitants de la région de Bougie, ce groupe a été déjà repéré dans à la ville voisine d’Aokas et de Tichy. Ils ont tenté d’initier un petit regroupement pour tenir leur prêche, mais les jeunes de la région ne se sont pas laissé faire.  Les terroristes repentis d’origines de Jijel et  de Sétif ont été tout simplement chassés et interdits même de circuler dans les deux villes citées plus haut. Tenace comme tous les extrémistes, le groupe d’islamistes a tenté un pari à la ville de Bougie.

Des témoins oculaires affirment  que les services de sécurités sont toujours présents aux alentours de ce groupe pour une raison inconnue. Les policiers sont alors soupçonnés de protéger ces terroristes en Kabylie. Les habitants de Bougie et tous les Kabyles sont outrés. Le pouvoir algérien veut à tout pris déstabiliser la région et la faire tomber encore une fois dans un gouffre de violence et de confrontation. Sa stratégie est simple : renforcer les islamistes en Kabylie pour les opposer aux Kabyles qui veulent en découdre avec Alger.

Lounès B