Les vas-et-viens des ministres algériens en France suscite des interrogations

12

PARIS (Tamurt) – La raison des fouilles corporelles auxquelles sont soumis les ministres algériens au niveau des aéroports français n’est certainement pas normale, mais les autorités françaises agissent dans la légalité. La vraie raison de cette décision, selon des élus de la droite française, n’est autre que les vas-et-viens troublants et incessants entre Alger et Paris des ministres algériens.

Certains ministres algériens passent plus de temps à Paris qu’à Alger, ce qui a suscité effectivement des soupçons.  De ce fait, une décision a été prise par les autorités françaises de fouiller et surveiller certains ministres. « Il n’est pas normal qu’un ministre algérien effectue trois missions en France en une semaine. Parfois ils ne passent que quelques heures à Paris avec des frais de mission exorbitant à la charge du contribuable. Quel est l’objectif de ces intenses déplacements ? », a déclaré à la presse un député de la droite.

Des ministres algériens qui ont pratiquement tous des biens en France et dont leurs familles sont installées à Paris  sont soupçonnés d’abord de fuite de capitaux et peut être d’autres genres de trafics.  Effectivement,  si les ministres algériens veulent qu’ils soient respectés en France, qu’ils respectent d’abord leur peuple en Algérie. Lorsqu’un ministre insulte tous les Algériens qui n’aiment pas Bouteflika, comment peut-il etre respecté à  l’étranger ?

Lounès B