Les villages d’Imceddalen encerclés par des feux criminels

2

TUVIRET (Tamurt) – Deux véhicules banalisés ont commencé à incendier la forêt à partir du village d’Ath Hemmadh dans la commune de Saharidj, à 50km à l’est du chef lieu de la wilaya de Bouira. Ils se sont ensuite dirigés vers le sud, dans le massif forestier de la région, où ils ont mis le feu à proximité du village d’Ath Oualvane, puis un autre feu juste à coté du village de Agache, toujours dans la commune de Saharidj.

Suite à cela, c’est la forêt qui se trouve à coté du village d’Ath Yakhlef puis celle d’Assif Assemadh, dans la commune de Imceddalen, qui ont été victimes des criminels. Une heure plus tard, une forêt de la même commune est prise d’assaut par les feux. En suivant les deux véhicules incendiaires, on a pu y reconnaitre un garde communal ainsi que d’autres personnes avec des kalashnikovs et des talkie-walkies.

En outre, on peut constater plusieurs feux de forêts dans d’autres endroits de la région. Dans les deux communes d’Ahnif et d’Adjiba, on a pu compter cinq foyers d’incendies et un autre dans la forêt d’Iwaquren du coté nord-est de la commune de Saharidj qui dure depuis 3 jours.

On se déplaçant sur les lieux des incendies, on a remarqué que l’intervention des pompiers est très minime. On s’est rapproché d’eux pour demander des explications. Leur responsable nous a confié que son unité n’a pas les moyens de couvrir un territoire de plus de 3000 km² avec un seul camion qui n’est même pas destiné a contrer les feux. Le camion tout terrain de l’unité a été mis à la disposition de la nouvelle unité de Bechloul et le véhicule de 1er secours est en panne. Donc ce qui reste pour lutter contre les flammes ravageuses c’est un camion qui est fait à la base pour… l’arrosage des espaces verts.

Ajouté à cela, l’effectif de l’unité est réduit après avoir mis récemment plus de 10 pompiers à la retraite et avoir muté plus de 15 d’entre eux à Bechloul pour l’ouverture de la nouvelle unité. Il ne reste que 36 pompiers à Imcheddalen, dont 5 citadins. Il se sont divisés en 3 groupes de 10 pompiers qui travaillent en rotation. Ainsi, il n’y a que 10 pompiers qui travaillent simultanément pour maîtriser tous ces feux.

Après les déclarations de ce responsable des pompiers, les citoyens présents ont pensé que cela a été surement planifié : Après avoir presque anéanti les capacités d’intervention de l’unité de la protection civile d’Imceddalen, les militaires ont reçu l’ordre de s’attaquer au massif forestier de la région à coups d’allumettes et de bidons d’essence.