Les violences en Irak ont fait plus de 1.000 morts en mai, selon ONU

0

La flambée de violences qui ensanglante l’Irak a fait plus de 1.000 morts en mai, ont annoncé les Nations unies samedi.

Au cours du mois de mai, 1.045 personnes sont mortes dans des attentats et 2.397 ont été blessées, selon des chiffres fournis par l’ONU.

L’intensité et la fréquence des violences sont certes loin des niveaux qu’elles connaissaient en 2006-2008, mais leur augmentation fait craindre un retour du conflit confessionnel.

Cette flambée de violences, qui a commencé début 2013, a coïncidé avec le lancement d’un mouvement de protestation de la minorité sunnite qui enrage d’être «stigmatisée» par les forces de sécurité et la Justice, dominées par les chiites.

A en croire les analystes, les insurgés tentent d’exploiter la paralysie politique pour gagner la sympathie de ceux qui se sentent laissés à l’abandon par les dirigeants irakiens, incapables de régler leurs différends.

© 2013 AFP