L’espoir de la Kabylie… sa jeunesse !

7

CONTRIBUTION (Tamurt) – Je m’exprime aujourd’hui en tant que ministre de la Culture et de la langue kabyle et avant tout, je tiens à rendre hommage à notre jeunesse kabyle, à son courage, sa lucidité pertinente, nettement plus objective et réaliste que celle de la génération des années 80.

Oui, vous êtes l’espoir de toute la Kabylie !
Je vous conjure de rester prudents et pacifiques ; ne perdez pas de vue que vous serez les futurs cadres et dirigeants de notre Kabylie indépendante. Vos vies sont précieuses, tout le peuple kabyle a les yeux rivés sur vous, a besoin de vous.
Le MAK-G.P.K. avec vous…
Je vous confirme que le MAK-G.P.K., avec à sa tête le président Mas Ferhat Mhenni, le Premier ministre Zidane Lafdal, les ministres qui composent son gouvernement et les militants, est de tout cœur avec vous. Sous l’impulsion de notre président, nous nous donnons corps et âmes pour vous protéger et faire le nécessaire pour informer toutes les instances internationales de la répression sanguinaire du pouvoir colonial arabo-salafiste que nous combattrons jusqu’à l’indépendance du peuple kabyle.

Toute notre jeunesse doit se battre, mais pacifiquement…
Les Kabyles forment un peuple digne et noble. Dans notre Histoire, ce sont les hommes qui ont toujours fait les guerres et non les enfants. Notre devoir est de les éduquer, les protéger ; nous ne sommes pas arabo-salafistes. Ces derniers, à défaut de faire face à leurs devoirs, par lâcheté, envoient leurs enfants mourir sous les balles, car pour eux la vie est sans valeur. À l’inverse, nous œuvrons pour la vie, non pour la mort que prônent ces hordes sauvages venues du désert. C’est pourquoi notre indépendance est indispensable. De tout temps ces tribus barbares ont vécu de vols, viols, razzias, pratiquant la terre brûlée sans aucune considération pour la vie humaine. Connus comme menteurs, voleurs, cupides, criminels, pillards et falsificateurs de l’Histoire, nous ne pouvons que nous détacher, par l’indépendance et de manière irréversible, de leur monde, de leurs valeurs, de leurs choix. Nous mettrons le temps qu’il faudra pour aboutir à la réappropriation de notre territoire, de notre Histoire. Et nulle force au monde ne pourra nous en empêcher !

Notre jeunesse, notre fierté et celle du monde entier épris de justice, de liberté…
Ne vous laissez pas embarquer dans la provocation utilisée par les forces coloniales. Le pouvoir d’Alger est aux abois, car il a compris que la Kabylie est déterminée à conquérir son indépendance. Ne vous laissez pas embrouiller par les manipulations des esprits malsains, mais gardez votre énergie pour la seule Kabylie, pour gagner notre liberté. Soyez, soyons solidaires. Prenez soin de vos vies si précieuses, si utiles, afin de bâtir notre futur état.
Vive la Kabylie libre et indépendante !

Shamy Chemini
Ministre de la Culture et de la langue kabyle