L’Etat algérien tente toujours de créer des conflits en Kabylie

0
Boghni, marche des ecoliers en Kabylie 24 10 2018
Boghni, marche des ecoliers en Kabylie 24 10 2018

KABYLIE (Tamurt) – Les décideurs algériens, éparpillés dans plusieurs clans, essayent toujours de créer des tensions en Kabylie. Ils veulent, encore une fois, manipuler la Kabylie afin qu’ils soldent leurs comptes entres eux. C’est le même scénario qui se répète à chaque élection. En plus d’avoir maintenu en prison des détenus d’opinion, comme Merzak Touati, l’envoi en Kabylie, à Nacéria plus exactement, de Naïma Salhi n’est qu’une autre tentative de faire sombrer la région dans des émeutes et voir même dans des conflits.

Mais il n’est guère facile de réussir. Les Kabyles sont plus lucides et plus informés grâce aux réseaux sociaux. Les temps ont changé. Les Kabyles ont beaucoup payé et versé de sang pour une Algérie ingrate. Aujour’dhui le cap a changé. Le peuple de ce pays veut sa libération. Ceux qui se passe à Alger ne les concerne pas.

La mouvance indépendantiste qui domine sur le plan politique en Kabylie a chamboulé les desseins des décideurs.   Leurs manipulations ne trouvent plus un écho favorable. Le régime tente toujours d’orienter le combat des Kabyles en dehors du combat libérateur en Kabylie, mais en vain.  La manipulation dont excellait toujours le régime en Kabylie ne prend plus. 

Ravah Amokrane