Leurs magasins font objets d’attaques récurrentes : Les commerçants Mozabites lancent un appel de détresse

8

MZAB (Tamurt) – Une insécurité inquiétante règne au niveau des quartiers Mozabites de la région de Ghardaïa. Les commerçants font face, impuissants, aux attaques récurrentes de bande de voyous. Leurs locaux commerciaux sont l’objet de destruction presque au quotidien.

Rien qu’hier un commerçant Mozabite a trouvé son local dévalisé et partiellement détruit. Le laxisme des services de sécurité est flagrant. Un laisser faire dont les Mozabites sont les premières victimes.

Cette situation a laissé perplexe les Mozabites qui sont la cible des services de sécurité d’une part et par les bandes de voyous d’autre part. A qui pourrait-il se plaindre.

Les familles Amazighes Mozabites souffrent de persécutions. Les commerçants de la ville de Ghardaïa ont lancé un appel à une grève générale pour réclamer leur sécurité et celle de leurs biens. L’autre revendication des commerçants Mozabites est de mettre fin aux conflits entre Arabes et Amazighes et de poursuivre en justice les auteurs de vols et destruction qui ont été identifiés mais qui jouissent d’une impunité totale.

Les Arabes avec la bénédiction des services de sécurité s’acharnent avec férocité ces derniers temps contre la population Mozabite. Un jeune Amazighe a été tué même la semaine passé et aucune enquête n’a été engagée par les services de sécurité. Le crime est impuni et les auteurs de cet acte raciste ne sont même pas inquiétés. Ce que vivent les Mozabites en cette période rappelle ce qu’ont vécu les Kabyles entre 2001 et 2003.

Saïd F