L’ex-président égyptien condamné à 20 ans de prison

1

EGYPTE (Tamurt) L’ancien président égyptien Mohamed Morsi a été condamné aujourd’hui à 20 ans de prison incompressibles pour « incitation au meurtre » de manifestants en décembre 2012, plus de 20 mois après sa destitution par l’ex-chef de l’armée et actuel président Abdel Fattah al-Sissi.

Le verdict, le premier prononcé à l’encontre du dirigeant islamiste depuis sa destitution par l’armée en juillet 2013, a été annoncé lors d’une audience retransmise à la télévision.

Mohamed Morsi, qui fut le premier président démocratiquement élu en Egypte, en juin 2012, a la possibilité de faire appel. Douze autres cadres des Frères musulmans, dont Mohamed el Beltagy et Essam el Erian, ont été condamnés à la même peine.

La Rédaction