Liberté de la presse : L’Algérie est classée à la 136 ème place

8

ALGÉRIE (Tamurt) – La liberté de la presse est complètement inexistante en Algérie. Il s’agit là d’un secret de polichinelle. Une Vérité que vient de confirmer Reporters sans Frontières (RSF) dans son tout dernier rapport qui classe l’Algérie à la 136 ème position dans le monde sur 180 pays. Non seulement l’Algérie est en très mauvaise position  mais elle a encore régressé depuis le dernier classement (celui de 2017) de deux positions. La censure et les restrictions de la liberté de la presse se sont particulièrement exacerbées en Algérie depuis les élections présidentielles de 2014.

Aucune voix discordante n’est désormais tolérée. La répression bat tout simplement son plein. « C’est pire que durant la période du parti unique », laissent entendre un journaliste de la presse écrite qui est actuellement en retraite mais qui suit de près l’évolution de la situation de la presse en Algérie. Le pouvoir algérien utilise tous les moyens : les arrestations, la publicité, le blocage des journaux électroniques qui dérangent, les intimidations, toutes les méthodes sont bonnes pour faire taire tout le monde.

Cette absence de liberté d’expression a été constatée bien entendu par les lecteurs. Ce qui a engendré une chute vertigineuse des chiffres de ventes de journaux algériens,  devenus presque des pales copies des quotidiens gouvernementaux « El Moudjahid » et « Echaâb ». RSF souligne dans son rapport que la liberté de l’information en Algérie demeure fortement menacée. « Les autorités continuent à verrouiller le paysage médiatique à travers l’étranglement financier des médias. Sous pressions économique et judiciaire, journalistes et médias peinent à remplir leur mission », constate cette organisation non gouvernementale.

Tarik Haddouche

8 COMMENTAIRES

  1. Ait Kaci Avant ! surtout sous Boumediène tous les arabisés étaient anti amazighs et maintenant ils veulent nous donner des leçons de berbérité , eux qui ont exterminés les berbéristes de la première heure . L’hopital qui se moque de la charité. Les vrais Kabyles ou quel que fut leur nom avant les arabes ont toujours combattu jusqu’au bout l’envahisseur sans s’arabaisser et savent qu’ en nos veines coulent leur sang .Oui les Kabyles furent sont et resteront le dernier rempart contre le chaos araboislamiste en Algérie .

  2. Vous etes arabisé sinon l’histoire vous aurait enseigné la verité. Un peuple sans passé n’a pas d’avenir. C’est l’histoire que l’on devait étudier dès l’élementaire mais votre Etat arabiseur plutot que de l’enseigner il impose la charia aux enfants. Le comble est que plus vous etes sans bases plus vous avez toute l’allure savante et prétendez faire de la morale. Ce n’est pas de votre faute. Une Amazighité subordonnée à l’arabislamisme cela s’appele domestiquer les berbéres! Voilà ce à quoi servent les chaouis de ta trempe.

  3. Lyes est un prénom submergé par les glycines bref!!!
    Relisez vous Monsieur je n’ai que 36 ans, encore Gpra,( c’est du passé) vous êtes très passéiste, ne m’envoyez pas à la vitesse de la lumière dans le vide
    Tant d’éclaboussures, d’un papillon perdant le centre de gravité de sa trajectoire, N’essayez pas de remanier et de remonter le cours de l’histoire, vos commentaires sont préjudiciables pour la cause amazigh, nuisibles et nocives pour sa survie dans une Algerie qui réapprend à vivre et bigrement redondants à mourir

  4. Lyes est un Prenom arabe. Comme est chaoui l’arabisation. L’Algerie arabe qui serait aimée par vos millions ne peuvent imposer ce qui est identitaire ce qui qualifie un peuple ce n’est pas la quantité mais une donnée qualitative. Ce qui était votre combine qui consisterait à nous rouler dans le nombre d’arabisés est dèfinitivement démystifié. Thachaouit est érigée juste pour justifier le choix d’une Algerie arabe d’office, ce qui ne figure ni dans les thèses du congres de la Soummam ni le Gpra. Faire partie des dominants n’est pas vaincre, sinon bi votre arabisme de boumediene ni l’islamisme ni les milliers de milliards $ ne sont venu à bout de la Kabylie. Là aussi vous dites tout sur votre régime inmpuissant avec et sans les sous.

  5. je vous rassure cher Monsieur ( Ait
    Kaci) prénom purement kabyle que Lyes le Chaoui portant ce prénom universel n’a nullement l’intention de vous générer la nausée hormis si votre commentaire s’apparente à une resection apicale d’une Algérie forte tant aimée et chérie par des millions de compatriotes.
    Tachaouit des Aures n’a pas à rougir devant vous
    Il fait partie des vainqueurs dont les ancêtres ont écrit l’histoire en
    Algérie quant aux vaincus nous leur laissons de notre bon gré de la raconter la tête haute et les mains propres ( solidarité avec certains devant l’échec oblige)

  6. Il y a pas de complexité en Algerie sauf si vous partez du fait accompli de l’arabisation. Ramassis de mots_ vous donnez la nausee rien qu’à cette approche paternaliste on comprend aisemment que vous faites partie de l’étage supérieur. « milliards$ volés c’est un fait, caste c’est visible dès votre birizidan qui était ministre en 62, peines d’hercule, demandez à ceux qui n’ont pas de boulot ni de logement ou ceux qui mendient pour survivre. Hellénisme, Agraw est Kabyle et n’a pas à rougir devant les models de son rang. Keep calm!

  7. Vous avez drôle d’émotion quand vous parlez de démocratie, la mienne est liée au plaisir pour comprendre la complexité de l’Algérie et ses composantes et trouver un avenir meilleur à tout le monde, en revanche, la votre est liée à une passion concoctée par un ramassis de mots stériles ( Milliards, caste. Hercule) pour se déchaîner gratuitement, pour finir je vous conseille un voyage au pays hellénique à des fins constructives. Nos amis grecs vous attendront en fanfare.

  8. Qui dit libertè de la presse dit contre-pouvoir. Le chien de garde de la democratie est ligoté à la maniere arabe, avec des chaines en acier. Cette liberté eéduite est indicative de la prison à ciel ouvert que renfer la cage. Pendant que le peuple souffre les peines d’hercule la caste s’est partagè des centaines de milliards $. En y regardant de plus pret on y distingue une garnison de levier pour faire ecran entre Etat et peuple….

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici