L’instabilité y devient chronique : Nourredine Saadi, nouvel entraineur de la JSK

0

KABYLIE (Tamurt) – C’est finalement Nourredine Saadi qui remplacera Azeddine Ait Djoudi à la tête de la barre technique de la JSK après qu’Ait Djoudi ait été poussé à la porte par les décideurs du club kabyle. Azeddine Ait Djoudi, même après son départ, masqué en démission, a tenté d’exercer un bras de force pour revenir au club juste après l’assemblée générale du 10 janvier dernier à l’hôtel « Le Concorde ».

En vain, Ait Djoudi est parti autant que son parrain Lakhdar Madjene, qui a également fait long feu en tant que président de la JSK. Ce dernier n’a en fin de compte pas pu tenir sa promesse de ramener l’argent nécessaire pour renflouer les caisses du club, en faillite et endetté. Depuis le départ de Hannachi, en août dernier, deux présidents se sont déjà succédé à la tête du club, Sadmi et Madjene s’y sont succédé. La JSK se retrouve de nouveau sans président. Quant au nouvel entraîneur, il est clair qu’il subira le même sort qu’Ait Djoudi car,  compte tenue de la situation de difficultés énormes que vit le club, il est difficile de remonter la ponte surtout que la JSK se trouve déjà à la mauvaise  13 ème place du classement. Pour l’instant, c’est le provisoire qui dure à la JSK.

Chérif Mellal assure la direction momentanée en attendant un autre président. Depuis le début de la saison, Nourredine Saadi est le 3 ème entraîneur à se succéder à la barre technique après Rahmouni et Ait Djoudi. En attendant le suivant bien entendu… Car le feuilleton de la JSK continue avec de tristes épisodes.

Tahar Khellaf