L’Observatoire des Droits de l’homme dénonce : Scandales en série à la clinique Sbihi Tassadit de Tizi-Ouzou

7

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Spécialisée en gynécologie obstétrique, la clinique Sbihi Tassadit de Tizi-Wezzu n’est pas prête à mettre fin aux scandales qui ont coûtés la vie à plus d’une dizaine de parturientes en moins d’une année.

L’Observatoire des Droits de l’Homme à Tizi-Ouzou est monté encore une fois au créneau pour dénoncer avec véhémence le laisser-aller de cette structure sanitaire devenu un endroit funeste pour les femmes enceintes.
« Jeudi dernier, c’est un simple citoyen qui failli être arrêté par les services de sécurité et ce à l’intérieur même de l’établissement, et ce, pour avoir dénoncé la situation qu’avait subi sur place sa femme », lit-on sur la déclaration des Droits de l’homme à Tizi-Ouzou qui précise que la patiente «était venue de Bouira pour un accouchement, l’administration n’a pas voulu l’accepter». «Une situation qui a provoqué la colère de son mari. Ce dernier avait supplié, mais en vain, les préposés à la réception pour une admission expliquant que renvoyer sa femme vers Bouira est un risque à ne pas prendre. Il a fallu l’intervention des citoyens présents sur place, et qui ont assisté à la scène, pour éviter l’arrestation du citoyen qui demandait juste que sa femme accouche dans la dignité !» .

Un cas parmi tant d’autres qui renseigne sur les négligences de cette clinique. Le ministre de la santé a été interpellé encore une fois pour réagir face aux drames qui hante le secteur de la santé à Tizi-Ouzou.

Saïd F

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici