L’organisateur du concours Miss Kabylie n’a jamais répondu au journal Al Djazaïr-News

3
L’organisateur du concours Miss Kabylie n’a jamais répondu au journal Al Djazaïr-News
L’organisateur du concours Miss Kabylie n’a jamais répondu au journal Al Djazaïr-News

KABYLIE (Tamurt) – Le couple organisateur du concours Miss Kabylie, une manifestation qui n’a rien à avoir, ni avec la culture kabyle, ni avec la langue de ce pays, comme le prouve bien la Miss 2016, réagit à la moindre critique pour défendre l’indéfendable,  mais ce couple n’a jamais soufflé un mot sur la grave accusation qui a été publiée en 2012 par un journal arabophone, El Djazaïr News.

Un journaliste d’investigation de cette rédaction à Tizi-Ouzou avait rapporté en détail les chantages exercés par les organisateurs sur les Miss Kabylie. Le quotidien a révélé dans une longue enquête l’arnaque dont sont victimes au moins trois Miss. Les trois victimes, notamment celle de 2009, avait même lancé un appel solennel à toutes les filles Kabyles de boycotter cette manifestation pour ne pas tomber dans le piège comme elles.  «  On nous propose même des voyages et des déplacements avec des hommes politiques. On a refusé ce chantage qui porte atteinte à la dignité de la femme kabyle », a dénoncé l’une des Miss qui a défié les deux organisateurs de réagir. Niet. Ni l’organisateur, ni sa compagne n’ont jamais dit un mot. Leur silence n’a fait que confirmer la véracité de l’enquête du journaliste d’Al Djazaïr News  et les graves accusations des trois Miss Kabyles.

C’est à cette grave accusation que cet organisateur devait réagir. Les Kabyles aussi doivent réagir. Ce couple doit changer l’appellation de leur concours, car ils ont porté une grave atteinte à la femme kabyle en particulier et à toute la Kabylie en général.

Lounès B