L’Union africaine approuve une innervation au Mali

0

L’union africaine (U.A), rendue destinataire du projet de plan d’intervention militaire dans le Nord-Mali, immédiatement après son adoption par le sommet extraordinaire de la Cédéao, a vite fait de le valider.

Ceci arrive donc au moment où le délai de rigueur imparti pour l’élaboration de cette feuille de route militaire, aux Nations-Unies tire à sa fin. Cette fin de délai est synonyme d’entrée en action de la force africaine forte, rappelons-le, de 3300 hommes.