L’URK dénonce l’arrestation de ses membres

1
Bouaziz Ait Chebib

COMMUNIQUE (Tamurt) – 10 jours après sa  naissance, l’union pour une république kabyle URK connait les premières arrestations dans ses rangs. Bouaziz Ait Chebib, membre fondateur de l’URK et ancien président du MAK, a été arrêté, ce lundi matin, par la police de Michelet en haute Kabylie.

Après les appels au meurtre lancés sur les réseaux sociaux contre les fondateurs du mouvement indépendantiste kabyle, c’est la police politique algérienne qui passe à l’acte en arrêtant la figure populaire que représente Bouaziz Ait Chebib. À Larevaa n At Iraten, Yacine Drissi et Akli Derdour, deux autres membres fondateurs, ont été interpellés. Ces intimidations grotesques ne feront pas taire la nouvelle voix kabyle, elles confirment le désarroi du pouvoir algérien et de ses sbires.

L’URK dénonce avec force ces atteintes et affirme sa volonté à lutter pour la construction d’un état kabyle fiable, libre et démocratique et avec la participation de tout le peuple kabyle. Pour une Kabylie libre, indépendante et démocratique.

Pour l’URK,
Cellule de communication     

1 COMMENTAIRE

  1. Solidarite’ Sans concession aucune au regime arabe illegittime.
    Liberez le Sans conditions, la kabylie a le tort d’ etre du cote’ de la raison democratique des 62. En refusant la prise du pouvoir par les armes, ce qui continue de produire les mefaits, que le petrole n’ arrive plus a’ cacher , le regime condamne le peuple au role des pays en crise systemique.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici