M. Zouaoui transféré à l’hôpital

0

Razik Zouaoui est toujours en détention au commissariat central de Bougie. Laissé sans nourriture depuis le matin il a eu ce soir une crise d’ulcère et il a été transporté à l’hôpital. Il a été gardé au commissariat sans raison puisqu-il n’a subi aucun interrogatoire. Apparemment le Commissaire divisionnaire attend des instructions qui tardent à venir. Le MAK demeure un casse-tête politique pour le pouvoir algérien. Tenté par la répression il en redoute les conséquences kabyles et internationales.