Macron renonce à l’enseignement de la langue arabe en France

9
Emmanuel Macron lors d'une visite à Mulhouse consacrée à la question du communautarisme
Emmanuel Macron lors d'une visite à Mulhouse consacrée à la question du communautarisme

FRANCE (TAMURT) – Le Président français, qui a annoncé au début de son mandat que la langue arabe sera enseignée dans certaines écoles, semble revenir sur sa décision. La presse française annonce, cette semaine, qu’aucune autre nouvelle langue étrangère ne sera ajoutée au programme scolaire.

Comprendre que la langue arabe ne fera pas son entrée dans les classes françaises. Le Président français a été sévèrement critiqué sur ce sujet, ce qui l’a poussé certainement à renoncer à son projet. Les Kabyles et un certain nombre d’Arabes établis en France étaient les premiers à crier au scandale. « Si un jour la France assure des cours d’arabe dans ses écoles, je quitterais ce pays le lendemain », avait crié avec colère un Kabyle lorsque les autorités françaises avaient annoncé leur projet de la promotion de la langue arabe en France.

Déjà, les Arabes sont perçus comme une menace pas seulement pour la sécurité en France, mais aussi pour le progrès intellectuel. Toutes les tendances politiques, de gauche à droite, se plaignent de la montée de l’intégrisme islamiste en France et l’enseignement de la langue arabe ne fera qu’empirer la situation qui est déjà catastrophique. Les Français se plaignent aussi du racisme des Arabes établis en France envers les Français.

Nadir S.

9 COMMENTAIRES

  1. Il fait bien , la langue arabe a des millions de locuteurs de par le monde , elle n’a pas besoin d’être torturée par des français qui ne l’ont pas apprise en 132 ans de présence en Algérie au Maroc et en Tunisie. En revanche il devrait enseigner le patois Kabyle et par la même occasion débarrasser l’Algérie de ces fauteurs de trouble et les loger chez lui dans les régions françaises qui se dépeuplent. Il est normal que ces gens transbahutés de Bulgarie retournent en Europe et laissent les vrais Berbères vivre en paix.

  2. Macron allait beaucoup regretté s’ils introduisait la langue arabe dans le système scolaire qui n’est qu’une langue liturgique islamique et qui s’oppose au développement culturelle et ethnique. C’est serait une arabisation par force et fini la France multiculturelle.

  3. Toute langue qui véhicule une religion,un dogme,une secte,j’allais dire même une philosophie totalitaire,est à proscrire les yeux fermés de l’education de tous les pays ,y compris le sien s’il faut.

  4. ça c’est quand on est sous-cultivé et mal éclairé: Apprendre une autre langue n’est pas une tare! Au contraire c’est une ouverture d’esprit sur d’autres cultures, difficile à vous expliquer sur ce que vous n’appréciez pas et ne comprenez pas, à tort… Une opportunité manquée pour les enfants scolarisés en France les sensibilisant sur le monde musulmans les entourant pas seulement « Arabe », et donc quelque soit la langue apprise c’est une fenêtre de compréhension entre-ouverte sur l’autre, c’est une corde en plus à son arc. Ironisé toujours et encore vous êtes  » la clef du savoir ».

  5. C’est une excellente nouvelle ce rétropédalage, quoi que c’était N. V. Belkacem qui avait programmé cette mesure catastrophique pour l’école française… Cela équivaut à introduire le ver dans le fruit….

  6. tu censur m’a réponse
    donc tu es aussi néfaste que ce sue tu critique
    mais au delas de tous ça pauvre mec
    tôt au tard tu paiera ta facture
    toi et tes semblables
    pour les tentatives crapuleuses
    que vous faites contre l Algérie
    vous serez traqués jugez puis anéantis
    vous pouvez toujours vous courrir
    mais vous nous echapperaz jamais
    yebass aderrem lahsav

  7. La France-arabie a produit les ghettos et le terrorisme. Les régimes de la rive sud de la Mediterranee ont peur de la liberté et donc ont nécessité de controler leurs concitoyens en Europe en recourant à leur culture islamique et l’arabisation. Une fois arabisés les Amazighs d’Europe, la mainmise sur l’Afrique du nord -rebaptisée Magreb-arabe- serait pour eux la garantie

  8. Ils ont déjà fait beaucoup trop de concession, le territoire français est infesté de mosquées, le cheval de Troye est d’ores et déjà dans la république, en d’autres termes le ver est dans le fruit, le renard est dans le poulailler, le loup est dans la bergerie, etc… Comment faut-il le dire, comment faut-il l’expliquer, les français doivent déconstruire au plus vite. Leur accorder l’enseignement de l’arabe dans les écoles primaires publiques de la république, c’est accepter l’arabisation de la France, regardez ce qui se passe en kabylie dans les écoles publiques, les filles comme les enseignantes doivent être voilées, c’est sans fin.

  9. Il suffit de regarder ce que l’enseignement de la langue des Koreishites a fait des Kabyles . De pures zombies qui ont bouffer leur matiere grise.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici