MAK/ANAVAD – URK: Les Kabyles se parlent

4
MAK URK
MAK URK

(TAMURT) – Qui a dit que dès que deux Kabyles se tiennent par le col l’un d’entre eux doit mordre la poussière ? C’était Chikh Mohamed Bachir IBRAHIMI, au moment où Abane et Krim étaient montés l’un contre l’autre.

Le signe indien vient d’être vaincu. Une recnontre au sommet entre l’URK et le MAK/Anavad a eu lieu, via Skype, ce 27/07/2019 et ce grâce à l’heureuse entremise de Mack Ait-Aoudia. Les discussions ont porté sur la gravité de la situation en Kabylie et sur l’urgence d’une solution consensuelle pour mettre le peuple kabyle sur la voie de son indépendance. De nombreuses propositions ont été avancées de part et d’autres et une commission pour l’étude et la réalisation de celles-ci verra incessamment le jour.

L’atmosphère de cette première rencontre est empreinte de fraternité et de retrouvailles militantes heureuses. Cela augure d’un avenir moins heurté entre tendances libératrices kabyles et pour conjuguer tous les efforts vers un objectif sacré pour tous : celui d’une Kabylie maitresse de son destin.

Direction MAK/ANAVAD, Secrétariat URK

4 COMMENTAIRES

  1. Espérons que nos élites ont vraiment compris qu’il était temps de faire taire les dissensions car
    le seul point commun entre les arabisés d’Algérie du nord au sud est leur haine du Kabyle . Le gouvernement corrompu l’a bien compris ,lui qui a axé la division du hirak sur la problématique du drapeau amazigh.
    Si les Algériens se sentaient un tant soit peu amazighs comme voudraient le faire accroire les « Kabyles » algérianistes, ils auraient tous brandi l’emblème de l’amazighité pour éviter la division pour être en concordance avec l’unanimité de façade hirakienne. Mais c’était trop leur demander.Personne n’a empêché ,la police ,de commettre le crime de déchirer notre emblème et d’arrêter ceux qui affichait fièrement le respect de leur identité. C’était le moment où jamais de changer la donne. Pour les vrais Kabyles Il n’y a aucun avenir dans cette Algérie ; il ne reste que trois voies 1 — Suivre le troupeau et s’arabiser à terme en se dissolvant dans la masse gélatineuse araboislamiste des renégats 2– Rejoindre la diaspora 3– Etablir un Etat Kabyle, indépendant de la nébuleuse orientalo obscurantiste. Il n’y a guère d’autre alternative . Devant le danger d’une fin définitive imminente , il faut absolument unir tous nos efforts pour contrer la malédiction qui nous guette . J’espère que tous les enfants n’T’murt oublieront leurs divergences face à l’ennemi commun ; et surtout ma ivra rabbi fasse qu’ils ne se trompent plus d’Ennemi. I hope that I had ‘nt just a dream !

  2. Azul . Bonjour . Voila l’esprit constructif qu’ il faut avoir et qui doit la seule règle de conduite à tenir en toutes circonstances pour un objectif commun et sa réalisation . et puis , la démocratie parlera d’elle même pour l’ accès au pouvoir afin de diriger la Kabylie .

  3. Azul
    çà me fait vraiment chaud au cœur que les kabyles indépendantistes se concertent enfin.afin de pouvoir esquisser une issue plus+ favorable qu’urgente et indispensable à la situation difficile que traverse notre cher pays kabyle, face à un pseudo état voyou sans scrupules .Je vous dis bravo et merci.

  4. C’est là une petite bonne nouvelle dans un océan de sombres événements (Kabylie qui brule au sens propre et au sens figuré). Mais aussi petite soit-elle, une nouvelle positive est toujours bonne à prendre, car elle permettra peut-être d’avancer dans le bon sens.
    La prudence doit toutefois être de mise. Il faudra surtout se méfier des « mouvances » qui seront mises en place par le système pour diviser ainsi que des rats que ce même système va envoyer avec pour mission de répandre la peste et tout détruire. Il n’y a qu’à voir ce que le FFS est devenu aujourd’hui alors qu’il fut le 1er et l’unique vrai opposant du système (avec peut-être le fameux FIS dans un autre registre)…

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici