Le MAK promet d’envahir les rues le 20 avril prochain

6

KABYLIE (Tamurt) – La date du 20 avril reste un repère pour tous les Kabyles. Le MAK, en tant que mouvement majoritaire en Kabylie, prépare d’ores et déjà cette date hautement symbolique. Même si plusieurs jours nous séparent de cette journée mémorable, les militants du MAK  sont déjà sur le qui-vive.

Ils préparent cette manifestation minutieusement.  Au niveau de chaque section, et parfois spontanément, on prépare déjà des banderoles, des drapeaux, le transport et l’organisation. Les militants de base de la Kabylie profonde  restent toujours à l’écoute des moindres instructions de la direction nationale. «  On ne veut pas commémorer cette date de manière folklorique.  On veut mettre en avant notre revendication pour l’autodétermination en mobilisant le plus grand nombre possible de citoyens kabyles.

Cette année on veut sensibiliser davantage les femmes pour donner plus d’ampleur à notre manifestation et je suis convaincu que nous allons faire encore mieux que l’année passée – qui avait fait trembler  le pouvoir vu les masses populaires mobilisées par notre mouvement »,  nous confie un militant de la localité de Makouda.

Les cadres du MAK multiplient les sorties de proximités et sillonnent les quatre coins de la Kabylie. Ce mouvement attire toujours de nouvelles sympathies. L’adhésion de la population est massive. Si les partis du FFS et du RCD campent sur leurs positions algériennistes,  leurs militants rallient le MAK.  Le nationalisme kabyle gagne du terrain et comme l’avait dit Ferhat Mehenni, l’État kabyle se construit petit à petit ! En face, le pouvoir ne sait pas quoi faire, ces relais au niveau local sont inefficaces est  dépassés par les évènements pour la répression, le régime est sous l’œil de monde entier.

Lounès B