Pour le malheur du régime algérien, le MAK se porte à merveille

5

KABYLIE (Tamurt) – Le  Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie poursuit son ascension et intensifie ses activités organiques. Durant cet été plusieurs rassemblements ont été organisés et un bon nombre de coordinations ont été installées et ce malgré la répression qui vise ses militants.

Ne pouvant rien faire pour arrêter cette dynamique de libération, les décideurs algériens recourent à la répression, au dénigrement et à la diffamation en distillant des rumeurs afin de semer la zizanie  dans les rangs du MAK.

Questionné par tamurt sur un article publié par le journal en ligne  des généraux algériens « Algérie patriotique » selon lequel le MAK est au bord de l’implosion, Nordine Mezzi, secrétaire national à l’information déclare : Ce pseudo journal prend ses fantasmes pour des réalités. Il parle d’implosion au moment où le projet de parlement kabyle vient d’être lancé et l’activité organique du mouvement bat son plein, ce qui est, en soi, un signe de bonne santé politique.

Pour le malheur du régime algérien et de ses satellites, le MAK  se porte à merveille et c’est ce qui leur fait peur au point de délirer  dans les colonnes des pseudos journaux anti-kabyles : Echourouk, Ennahar, Algérie Patriotique …  ». Concernant  les rumeurs récurrentes  faisant état de la volonté de l’Etat algérien à engager un processus de négociations avec les responsables du MAK et le GPK, le secrétaire national à l’information  a répondu clairement : « La décision de négocier ou pas ainsi que  les points à négocier et la dynamique à enclencher pour ces négociations seront arrêtés à l’issue du Congrès National Kabyle (CNK) qui se réunira spécialement à cet effet le moment voulu, plus exactement quand l’Etat algérien s’engagera à négocier avec le MAK-GPK sous l’égide des instances internationales ».

La Rédaction