Malika Matoub a traité les indépendantistes kabyles de « soûlards » !

2
Lounès Matoub. Il buvait, le Christ aussi.
Lounès Matoub. Il buvait, le Christ aussi.

KABYLIE (Tamurt) – Grave dérapage de Malika Matoub, ce lundi sur les ondes de la radio publique algérienne locale de Tizi Ouzou. Malika Matoub qui a axé sa longue intervention, lors du journal parlé de midi, sur les militants et indépendantistes kabyles, qu’elle a dénigrés sans retenue et avec une haine incroyable, n’a pas hésité à franchir le Rubicond.

Une intervention qui semble avoir surpris même les responsables de cette radio dont la mission est de faire la propagande du pouvoir algérien et de ses relais locaux. Sans doute Malika Matoub n’a pas supporté le fait que les visiteurs de Taourirt Moussa aient scandé des slogans très hostiles au pouvoir algérien dont « Pouvoir assassin ». Il y a eu même des manifestants qui, excédés par les compromissions excessives faites par Malika Matoub au pouvoir, n’ont pas hésité à scander à tue-tête : « Malika tezenz gmas … » (Malika a vendu son frère ! ».

Malika Matoub qui s’est attaquée la veille aux indépendantistes kabyles dans une déclaration rendue publique à la hâte,  n’a pas hésité à qualifier ces derniers de « soûlards ». D’ailleurs, Malika Matoub a confié la commémoration de cet anniversaire aux autorités algériennes dont la wilaya. Le secrétaire général de la wilaya, représentant personnel du wali de Tizi Ouzou, Mohamed Bouderbali, a été accueilli à bras ouverts hier au siège de la Fondation Matoub ainsi que pas mal d’officiels et d’ennemis publics de Matoub Lounès, connus de tous.

Tarik Haddouche