Malika Matoub réitère la vérité sur Lounès

23

KABYLIE (Tamurt) – La sœur de Lounès Matoub est revenue encore une fois sur un plateau d’une télévision algérienne sur l’assassinat de son frère. Elle a insisté sur le fait que,  ce ne sont pas les terroristes qui sont derrière sa liquidation.

« On a exigé la reconstitution des faits, une nouvelle étude balistique, et auditionner les 52 témoins cités dans cette affaire. C’est ce que nous exigeront toujours pour faire la lumière sur cette affaire. Chacun va de sa version. Le RCD insiste sur le fait que c’est le GIA, alors que le FFS de son côté, insiste sur le fait que c’est l’Etat algérien », fait rappeler Malika. Cette dernière, comme de son habitude, a insisté sur le fait que,  certains témoins sont forcés d’affirmer que ce sont les islamistes qui sont derrière l’assassinat de Lounès, comme la veuve Nadia Matoub. «  En Kabyle, il n’existe pas de pluriel dans le terme « vérité ». Il y a une seule vérité et pas des vérités », un phare lourde de sens.

Malika se demande « quel est au juste le statut de Nourdine Aït Hamouda pour avoir arrêté lui-même deux personnes soit disant impliquées dans l’assassinat de Matoub pour imposer la thèse, que ce sont les terrorsites qui ont tué mon frère ? ».  Une accusation à peine voilé envers l’ancien député du RCD. «  Au procès de  2011, on a juste demandé la présence de ce monsieur », dira Malika.

A travers cette sortie médiatique Malika Matoub reste toujours sur ses positions pour réclamer une vraie enquête dans cette affaire. Notons que Malika Matoub avait du mal à s’exprimer en langue arabe pour bien expliquer ses opinions et ses positions. Reste seulement à savoir si Nourdine Aït Hamouda réagira à cette énième accusation qui ne dit pas son nom.

Lounès B