Marche à Chemini contre les intimidations

2

CHEMINI (Tamurt) – Suite à la plainte déposée par le chef de daïra de Chemini contre cinq membres du mouvement associatif, la population, encadrée par des animateurs du MAK, des partis politiques et des organisations syndicales, a organisé une marche  pour dire halte aux intimidations.

marche à chemini
marche à chemini

Malgré la chaleur de cette journée ramadhanèsque, les citoyens ont répondu présents à l’appel pour défendre les espaces de liberté d’expression et afficher leur désaccord contre la répression du chef de daïra et exiger, également, la levée de toutes les poursuites judiciaires.

Il semblerait que le wali ait décidé de retirer les plaintes déposées pour calmer les esprits, craignant que cela ne dégénère.  C’est du moins ce qu’il a déclaré au site régional Chemini infos. Celui-ci a compris que non seulement, cette marche a été faite dans le but de reconquérir les espaces d’expression mais aussi pour dire non à la dictature des décideurs.

Amaynut