Marche à Larbâa Nath Irathen pour dénoncer une clinique privée

1
Mehrez Benane
Mehrez Benane

KABYLIE (TAMURT) – Les erreurs médicales sont devenues des choses courantes dans les hôpitaux d’Algérie et ceux de la Kabylie également. Ces erreurs sont particulièrement signalées dans les cliniques d’accouchement mais aussi dans les hôpitaux et les cliniques privées. Que de femmes et d’hommes ont perdu la vie à cause d’une erreur médicale ou de l’incompétence de certains médecins !

L’un des citoyens ayant perdu la vie suite à une erreur médicale avérée habitait dans la région de Larbâa Nath Irathen au sud du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou. Il s’agit du regretté Mehrez Benane, décédé suite à une erreur médicale avérée survenue dans une clinique privée de la région. Le drame a eu lieu il y a presque une année à savoir le 24 septembre 2018. A ce jour, justice n’a pas été rendue. Pour dénoncer le mutisme entourant cette affaire, un appel est lancé pour l’organisation d’une marche populaire au niveau du chef-lieu communal de Larbâa Nath Irathen. La marche en question est prévue le 25 septembre prochain à 10 heures et aura lieu du lieu-dit Tizi Nsemlal vers le lieu où se trouve la clinique incriminée. Un sit-in de protestation est prévu devant cette dernière à la fin de la marche, annonce-t-on. Ces deux actions sont initiées par la famille et les amis de la victime Mehrez Benane, apprend-on.

Les concernés précisent que l’erreur médicale ayant coûté la vie à Mehrez Benane a été commise suite à une « petite intervention chirurgicale pour une vésicule biliaire ». « L’équipe médicale en charge de l’intervention a transféré son cadavre au CHU Nedir-Mohamed de Tizi Ouzou dans le seul but de fuir sa responsabilité », est-il précisé. Les concernés rappellent, en outre, que la justice est saisie mais que l’enquête est toujours en cours et traine en longueur. Ils ajoutent « que la clinique dont il s’agit continue de commettre des erreurs médicales, témoignages à l’appui, au mépris des victimes et de leurs familles ». « La douleur de la perte de Mehrez est incommensurable, on a perdu un être exceptionnel, amoureux de la vie et de ceux qui l’entourent.

La famille de Mehrez Benane est meurtrie et révoltée par cette disparition inattendue et injuste, elle a perdu le papa, le frère, l’enfant et l’époux tant adoré », relève-t-on par ailleurs. « Nous lançons un appel à tous ceux qui l’aiment et qui partagent notre peine, nous lançons un appel à ceux de près ou de loin ont été victimes ou proches des victimes d’une erreur médicale, pour venir nombreux à la marche de la colère », concluent les initiateurs de la manifestation programmée à Larbâa Nath Irathen.

Tarik Haddouche

1 COMMENTAIRE

  1. Je regrette ce qui s’ est passe pour ce monsieur et sa femme. Il faut aller accoucher a la clinique de l’hopital publique de Targa Ouzemour de Vgayet. Non seulement une femme rsique de s;’en sortir sans probleme mais son fils ou sa fille seras immediatement renumere d’un nom islamique! Si vous vous palignez ils vous diront..on vous a facilite la tache alors ne vous plaigner pas ..en plus votre fils s’appelle Islam!!!

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici