Marche de Bgayet : Plusieurs arrestations enregistrées

0
Placette Said Mekbel Bgayet
Placette Said Mekbel Bgayet

BGAYET (Tamurt) – Malgré la répression policière, le rassemblement populaire pour la libération du blogueur Merzouk Touati, a pu se tenir en cet après-midi du mardi au niveau de la placette Saïd Mekbel de la ville de Bgayet, en présence de la porte-parole du mouvement El Mouatana, Zoubida Assoul en l’occurrence.

Avant ce rassemblement, une marche a été organisée par les militants des droits de l’homme qui étaient très nombreux à répondre à l’appel du comité citoyen. Mais hélas, suite à l’interdiction de cette marche par les autorités, la police a investi toutes les routes menant du point de départ de la masse humaine, c’est-à-dire le campus universitaire de Targa Ouzemmour, jusqu’au point de chute, soit la placette Saïd Mekbel. Plusieurs arrestations ont été enregistrées. Certains marcheurs ont été libérés quelques heures plus tard, dont des journalistes, alors que d’autres, majoritairement des étudiants, ont été transférés du commissariat central au commissariat d’Ighil Ouazzoug. Hocine Azem et Bouaziz Ait Chebib cadres de l’URK ont êté arrêtés par la police et conduit au commissariat de 10h jusqu’à 14h, sans motif ni autre forme d’explication raisonnable

La police viole par ces arrestions la liberté de circuler ainsi que la présomption d’innocence. Les partis kabyles n’ont ni soutenus la marche ni condamné sa répression. La ligue des droits de l’homme a pondu un communiqué dans lequel elle appelle à la libération de toutes les personnes interpellées et demande la libération de l’ensemble des détenus d’opinion. Elle demande également à la population de rester mobilisée.

Amaynut pour Tamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici