Marche de protestation à Bougie

5
marche SNAPAP

BOUGIE (Tamurt) – Bougie est devenue, au fil des temps, la capitale de la protestation. Hier, mardi, plusieurs centaines d’agents communaux  ont répondu présents à l’appel de deux de leurs syndicats pour l’organisation d’une marche de protestation.

Outre les travailleurs kabyles de Bougie, Tizi-Ouzou, Tuβiret et Boumerdes, il y avait également ceux des régions d’Alger, Oran, Batna, Oum El Bouaghi, Khenchela, Souk Ahras et Sétif. La marée humaine s’est ébranlée de la maison de la culture Taos Amrouche jusqu’à la placette Saïd Mekbel en sillonnant quelques artères de la ville avec une halte devant le tribunal administratif. Celle-ci est organisée en guise de protestation contre les intimidations du pouvoir contre les syndicalistes et des travailleurs de la commune d’El Kseur où les responsables locaux imposent un certain  diktat.

En plus de la marche, il y a eu un débrayage au niveau de l’ensemble des administrations communales. Bine entendu, la protestation contre les intimidations na pas été la seule cause qui a poussé à cette action corsée. Elle a également pour but d’exiger un  tas de revendications en rapport avec  l’amélioration de la situation socioprofessionnelle de cette frange de travailleurs.

Amaynut