Marche et Sit in – Démonstration de force des habitants de Chemini à Bougie

1

Après avoir multiplié les actions de protestation pour exiger le branchement de leurs localités au réseau de gaz de ville, ils ont décidé de se déplacer au chef-lieu de wilaya pour forcer le wali à prendre sérieusement en charge leur doléance.

Dans la même journée, il y a eu une grève générale dans ces quatre communes. Les commerçants ont baissé les rideaux, les écoles et les administrations ont fermé les portes. Seuls les établissements du secteur de la santé ont assuré le service minimum.

Après un rassemblement sur l’esplanade de la maison de la culture Taos Amrouche, la marée humaine s’est ébranlée vers le siège de la wilaya où un sit in a été observé.
Aucun incident, même minime, n’est à signaler. Il y eut une légère perturbation de la circulation, chose comprise par les usagers qui ont tenu à les soutenir en donnant quelques coups de klaxon.

Des prises de parole ont eu lieu devant le siège de la wilaya. Les animateurs ont tenu à dénoncer le mépris des autorités de wilaya, à leur tête le wali dont le départ est demandé unanimement.

Celui-ci, en intervenant sur les ondes de la radio locale, tentera de rassurer les protestataires en déclarant que le dossier de Chemini est ficelé et que les services compétents sont entrain de faire les démarches nécessaires pour sa concrétisation. Il dira, en substance, que c’est acquis du moment que le gaz de ville est inscrit au profit de ces localités dans le programme de la wilaya de Bougie.

De Bougie, Amaynut pour tramurt.info