Maroc : Ahmed Assid et l’obligation de l’Etat de le protéger

4

MAROC (Tamurt) – Nous suivons avec une grande inquiétude la campagne de diabolisation et d’incitation au meurtre dont est victime monsieur Ahmed Assid. Cette campagne est conduite par certains milieux salafistes extrémiste et quelques institutions religieuses se basant sur des déclarations et des suppositions fantaisistes sans aucun fondement réel, ainsi que des interprétations insidieuses visant à terroriser A. Assid servis par des plûmes et des voix d’illuminés. Cette campagne a atteint un seuil alarmant allant jusqu’à décréter mécréantes toutes personne ne désavouant pas A. Ahmed, ou encore certains prêches le désignant à la vindicte.

Considérant l’extrême gravité de cette situation, qui se déroule avec le silence complice de l’Etat marocain et des autorités concernées, les organisations signataires (Afus Ag Fus, Imane, Tihia, associations des jeunes avocats et de défense des droits de l’Homme et de la Femme , des associations culturelles..)

– Mettent en garde l’Etat marocain et les autorités concernées des conséquences qui peuvent en découler de cette campagne d’incitation à la haine et des dérapages qui peuvent nuire la sécurité et l’intégrité physique d’A. Assid. Face à ce mutisme, nous les prenons pour unique responsable s’il lui arrive quelque chose de fâcheux.

– Nous dénonçons avec une grande vigueur l’incitation au meurtre, avec la bénédiction du gouvernement, qui est en contradiction totale avec la constitution qui garantit la liberté de confession et d’opinion. Cette campagne est contre le droit à la vie et à l’intégrité physique.

Nous considérons que cette campagne extrémiste et génocidaire est loin des régles d’un dialogue serein et responsable et de la confrontation philosophique. C’est une campagne contre la raison et l’éthique du dialogue.

Nous appelons toutes les forces démocratiques et modernistes à la vigilance nécessaire et à la mobilisation pour des valeurs renaissance (éclairage) culturelle et un renouveau de la société.

Les organisations

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici