Maroc: Deux étudiantes jugées pour avoir porté des jupes

0

MAROC (Tamurt) La justice marocaine va examiner lundi 06 juillet, le cas de ces deux étudiantes arrêtées pour avoir porté des jupes. Elles seront jugées pour « outrage à la pudeur ». Le seul crime de ces deux jeunes femmes est d’avoir mis une jupe, tenue jugée « indécente » par les commerçants du Souk d’Inezgane dans le sud du pays.

Depuis, sur les réseaux sociaux, un mouvement populaire est né pour les défendre.  Une  pétition a été mise en  ligne et a rassemblé plus de  20.000 signatures. elle a été adréssée au ministre de la justice.

La page Facebook « Porter une robe n’est pas un crime » créée pour soutenir ces filles compte déjà plus de 10.000 fans. Des femmes se prennent en photo avec une jupe ou une robe.

Cette mobilisation n’est pas que virtuelle, des centaines de personnes ont manifesté le week-end dernier à Agadir, Rabat ou Casablanca pour demander le droit des femmes à porter les vêtements de leur choix.

Nous rappelons que le code pénal marocain prévoit des peines allant d’un mois à deux ans de prison. Mais la loi ne donne aucune précision sur les tenues vestimentaires concernées.

Massi N