Matoub Lounès a été tué par le DRS pour déboulonner le général Zeroual

1
Liamine Zeroual
Liamine Zeroual

KABYLIE (TAMURT) – La sécurité militaire du régime algérien n’a pas trouvé quoi faire pour pousser Liamine Zeroual à la démission que de liquider physiquement le chanteur kabyle Matoub Lounès, en juin 1998. Les décideurs ont sacrifié un homme de la trempe Matoub rien que pour solder leur compte. Ils voulaient mettre à feu la Kabylie pour pousser leur général à la porte et ramener leur Bouteflika.

Liamine Zeroual a abdiqué. Il n’a jamais soufflé mot sur l’assassinat de Matoub Lounès, comme un lâche. Il n’a même pas présenté ses condoléances à la famille du défunt. Le général Zeroual sait bien qui a tué Matoub Lounès. Il connaît les commanditaires, et pourquoi ils l’ont tué. Qu’il le dise aujourd’hui! Mais en a t-il le courage? Aujourd’hui, les décideurs veulent le rappeler une autre fois. Certes, c’est leur affaire, mais il a des comptes à rendre aux Kabyles.

Zeroual est un criminel au même titre que Bouteflika ou Boumediène. Ils ont un point en commun: le racisme envers les Kabyles. En 2001, pour pousser encore une fois Bouteflika à la porte, la sécurité militaire à ordonné aux gendarmes de tirer avec des balles réelles sur les jeunes kabyles, en tuant 128 jeunes.

Nadir S.