Meeting à Tizi-Wezzu ce samedi« Non à la politique d’austérité de Bouteflika »

6
Meeting à Tizi-Wezzu ce samedi« Non à la politique d’austérité de Bouteflika »
Meeting à Tizi-Wezzu ce samedi
« Non à la politique d’austérité de Bouteflika »

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Un meeting populaire est annoncé pour ce samedi 6 février au centre ville de Tizi-Wezzu pour dénoncer, entre autres, la politique austérité prônée par le gouvernement de Bouteflika et ce, depuis que la chute du prix du pétrole a pris des proportions alarmantes.

L’action de protestation en question, qui se tiendra devant le siège de l’ancienne mairie de Tizi-Wezzu (actuel musée de la ville) est initiée par l’Association Initiative Citoyenne de Tizi-Wezzu, que dirigent d’anciens animateurs du mouvement des Archs de Kabylie.

Depuis quelques jours, sur tous les mûrs de la ville de Tizi-Wezzu , sont placardés les appels pour participer en masse à ce meeting. Les affiches en question comportent quatre revendications principales. En plus de la revendication sus-citée, inhérente à la politique austérité imposée aux citoyens, il est également question de dénoncer la dilapidation des deniers publiques par la mafia politico-financière. Deux autres points figurent aussi sur l’affiche en question. Il s’agit de mettre toute la lumière et la vérité concernant l’affaire de l’assassinat de Matoub Lounès. Aussi, note les initiateurs du même meeting, cette action vise à exiger que soient jugés et condamnés les auteurs et les commanditaires des assassins des cent-vingt-un martyrs du printemps noir de 2001.

La tenue de ce meeting populaire intervient dans un contexte extrêmement tendu en Kabylie avec la tenue de dizaines de grèves, marches et autres rassemblements de protestation dont la raison principale n’est autre que le fait que l’étau se resserre de plus en plus sur les citoyens. Ces derniers sont en effet les seuls à payer les conséquences de la chute du prix du pétrole. Alors que, quand le pétrole se vendait à 150 dollars le baril, ceux qui en ont tiré profil au maximum, ne sont aujourd’hui aucunement inquiété.

Lyès Medrati

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici