Meeting du RCD au village R’djaouna (Tizi-Ouzou) : « Habitants de R’djaouna, choisissez des hommes et des femmes sachant tenir leurs promesses »

9

TIZI-OUZOU (Tamurt) – L’étape suivante de son intervention fut consacrée à la présentation de la tête de liste de son parti pour l’APC de Tizi-Ouzou, en l’occurrence Ouahab Aït-Menguellet. « Son père, n’est autre que feu M’barek Aït-Menguellet, l’un des symboles du mouvement national algérien », poursuit l’orateur avant de « cracher » une vérité jugée payante : « Au RCD, nous ne disons pas que tous nos militants et élus sont bons. Toutefois, quand nous constatons qu’un des nôtres a fauté, nous le sanctionnons aussitôt. Nous agissons selon la méthode villageoise en pareil cas. Dans un village, quand quelqu’un faute, ce sont les villageois qui le sanctionnent. Je répète que ce même principe que nous appliquons au RCD », souligne le sénateur du RCD. Il a lancé également à l’assistance nombreuse qu’ « il ne faut pas croire ceux qui prétendent que tous les partis politiques se ressemblent car ils ne se ressemblent pas ».

Avant de se retirer pour donner la parole aux autres, le remplaçant de Nourredine Aït-Hamouda à ce rendez-vous de R’djaouna a lancé un appel à l’assistance pour voter pour celles et ceux sachant respecter leurs engagement. En ce qui le concerne, Ouahab Aït-Menguellet a fait la promesse aux habitants de R’djaouna qu’en cas il se retrouverait à la tête de l’APC de Tizi-Ouzou, leurs jeunes auront un stade et une salle omnisports. « Je m’engage également, continue le candidat, à régulariser toutes vos situations concernant les constructions que vous auriez faites sans permis de construire. Concernant la forêt de Harrouza que je réhabiliterais, je porterais le recrutement essentiellement sur les jeunes de R’djouna. Il serait hors de question que je fasse appel aux employés d « ’importation » ». Visiblement, très subjuguée par de telles promesses, l’assistance applaudit chaleureusement le candidat du RCD à la tête de la commune de Tizi-Ouzou. Le troisième à prendre la parole à l’occasion de ce face à face avec les citoyens est un enfant de ce village. Il s’agit de Mohamed Malki. Celui-ci a déjà exercé ses fonctions d’élus dans le passé. C’est pourquoi il a énuméré tous les points sur lesquels il a fait sa promesse pour les réaliser et qu’il a réalisés effectivement. Le bitumage de la route, l’AEP (approvisionnement en eau potable), le gaz naturel étaient entre autres les points sur lesquels l’homme s’est engagé et dont naturellement l’engagement n’a pas connu de faille. « C’est pour cela, chers concitoyens, dit-il, je vous demande de donner votre confiance aux hommes et aux femmes qui ne manquent jamais à leurs promesses ». Sur ce, le meeting se termina. Après le rendez-vous de R’djaouna , les gens du RCD ont décidé de poursuivre leur opération de « drague » à l’électorat même si le soleil commençait à se cacher à l’horizon. Et la parole RCDiste devait toucher en ce début de soirée de vendredi les habitants de la cité Géni-Sider de la Nouvelle-Ville.

Saïd Tissegouine