Même si le régime algérien chute, la Kabylie restera colonisée

15
Le drapeau amazigh et algérien
Le drapeau amazigh et algérien

KABYLIE (TAMURT) – Ceux qui pensent que la chute de Bouteflika, de Gaid Salah, ou du régime politique algérien entièrement sera la fin des injustices en Kabylie, se trompent. Quelque soit le régime algérien, l’actuel ou un autre, la Kabylie sera toujours sous domination.

Même une improbable prospérité de l’Algérie, ne profiterait pas à la Kabylie. La situation de cette dernière, sera toujours la même tant que sa souveraineté n’est pas recouvrée. Aucun pays au monde, depuis que l’être humain est apparu sur terre, n’a développé un pays étranger. Il n’existe pas de colonisation positive. Pour les Kabyles qui militent pour la promotion de la démocratie en Algérie, ils sont entrain de promouvoir leur propre colonisateur. Du temps de la colonisation française, les Kabyles n’ont jamais milité pour la démocratie en France, à l’exception d’une poignée de Harkis.

Un colonisateur est tout simplement combattu. Aucun colonisateur dans le monde n’a cédé l’indépendance aux peuples opprimés. La liberté s’arrache. Dommage que certains Kabyles ne luttent pas pour la libération de leur pays, la Kabylie. De la sorte, ils consolident la colonisation algérienne. Sur un autre registre, le projet des Kabyles et celui des Algériens sont diamétralement opposés. Il n’existe, donc, aucune raison pour les Kabyles de rester Algériens. Absolument aucune.

Nadir S

15 COMMENTAIRES

  1. @Seigneur
    Vous devez avoir une très haute opinion de vous-même pour vous attribuer un tel pseudo. Sans commentaire.
    Malheureusement on ne choisit pas sa famille, surtout quand celle-ci a choisi de faire allégeance à une autre entité du lointain Orient. Désormais vos frères sont les bédouins, puisque vous avez fait le choix délibéré de leur ressembler, et donc de ne plus ressembler à vos ancêtres. On n’a plus rien en commun cher monsieur, vous avez bifurqué. Les vrais berbères sont ceux qui le sont restés. Que vous reste-t-il de vos racines, que savez-vous de vos ancêtres ? Vous vous êtes inventés des origines autres que celles qui sont les vôtres. Je ne peux même pas discuter avec vous, vous ne savez même pas qui vous êtes en réalité.

  2. @Argonne: je ne suis pas « Bédouin », je suis citoyen du monde. Non, l’Algérie est un territoire de la Numidie et qui au grès de l’histoire est devenue indépendante et à héritier de ce territoire que tu connais bien, tout comme la Libye, le Maroc, la Tunisie… Les Igawawens font partie de la grande famille des Imazighenes, il faudra si faire avec ces peuplades d’Afrique du nord n’est-ce pas? Je vous laisse le soin de faire une étude anthropologique qui contribuera je l’espère à mieux vous convaincre que nous sommes à plus de 90% des Berbères…

    la Kabylie elle est reconnue comme une région montagnarde et ardue qui intègre naturellement la géographie de l’actuelle Algérie. vous êtes berbérophones et nul ne peut vous le dénier ou le renier j’en suis sûr et certains , mais il faudra composer aussi avec vos autres amis et frères berbères de l’antique Tamazgha.
    Il ne faut pas crier ad vetam aeternam à bout de champ  » au loup » .

  3. Nous devons faire très attention pour ne pas nous faire berner par ce hirak qui n’a pour l’instant ni feuille de route qui défini l’après hirak et qu’elle place de la Kabylie dans cette nouvelle Algérie que les Kabyles khawa khawa scandaient depuis le 16 février de Kherrata. Si nous sommes encore naïf au point de refaire les erreurs de 49, 54 a 62 (où des militants illustres (comme Banai et Ould hamouda liquidés) , en 63 où plus de 4OO maquisards aguerris avaient été liquidé par l’armée des frontiers de Boukharouba, nous seront « bon pour la casserole » et les anti kabyles sont nombreux pour nous massacrer en masse sans avoir la possibilité de nous refendre, puisque toutes les forces de répressions sont entre les mains de nos pires ennemis qui ne jurent que par notre élimination physique et culturel, etc qui s’appelle génocide. Ce qu’avait subit les Kurdes, nous Kabyles surtout nous risquons de le subir dans un proche avenir avec l’opération zéro kabyle qui se prépare et les discours de haine que propageant certains acteurs politiques arabistes et islamistes algériens. J’appelle les Kabyles a nous unir pour faire un front commun face a ces menaces. Nous sommes tous Kabyles avant d’etre tout le reste, car, vous avez tous vécu 2001 où tous les Algériens étaient spectateurs et meme se sont réjouis de notre malheur, du sang que faisait couler les gendarmes algériens en tirant sur nos jeunes a balles explosives comme des lapins ou des sangliers. Rappelez vous aussi la journée du 14 juin 2001 où les Kabyles ont été chassé par les habitants algérois pour aider les services de polices. Rappelez vous toutes ces dates pour ne pas sombrer dans l’oublie toutes ces horreurs et ces malheurs que nous avons subit depuis le départ de la colonisation français. Mouhend U Yehya avait ecrit : « Teffegh fransa tekcem-d lzayer ». Celui qui oublie son passé et ses erreurs, il est condamné à les revivre, disait le dicton.

  4. Alhamdoulilahi que tous les kabyles ne partagent pas votre délire paranoïaque. L Algerie est une et indivisible. Elle est musulmane et multiethnique. Elle est algerienne d expression arabophone car l ethnie majoritaire est arabophone. Ceci est une vérité incontestable. Dans l ethnie à laquelle vous appartenez vous êtes, comme vous le reconnaissez dans votre torchon, minoritaires. Et alhamdoulilah. Je dirais même très minoritaire même. Quelques centaines sur près de 4 ou 5 millions d algériens d expression kabyle et musulmans de confession. Sachant que les algeriens sont près de 43 millions à majorité d expression arabophone et de confession musulmane. Cela vous déplaît , c’est votre droit mais trouvez vous chez vos manipulateurs un petit territoire d autant plus que vous n êtes que quelques centaines voire 2 ou 3 mille individus. Comme ça vous pourrez pleurer sur votre sort jusqu’à l évanouissement. Pour pourrez toujours trouver réconfort dans la bière que vous chérissez et chanter du gospel à tue-tête. Votre contradicteur est kabyle des ouacifs, musulman et algérien à 100%. Vous avez choisi d être des renégats et des traitres en reniant votre religion puis votre mère patrie et vous avez choisi de sombrer dans un délire en regardant dans votre nombril en pensant que vous le centre du monde. Toute âme goûtera la mort et vous disparaîtrez de la surface de la terre sur laquelle vous voulez répandre désordre et mécréance.
    Quand on lit vos articles et vos commentaires on se demande vraiment si vous êtes sains d’esprit tellement ce que vous écrivez relève du vomi qu autre chose. C’est tellement débile que vous êtes plutôt à plaindre. Adhawanyak rabbi chiffa sghourass. Car cela dépasse la psychologie, la psychiatrie et la médecine moderne. Seul Allah peut vous redonner la raison que vous avez perdue. Pauvre de vous.

  5. La kabylie ne vous appartient pas. Elle est à nous. Partout où sont allés vos maître bédouins, ils ne se sont jamais assimilés, mais n’ont fait qu’imposer leur diktat, leur langue, leur religion, leur us et coutumes, et se sont substitués aux populations locales. Tous les pays qui ont cèdé à leur domination ont fait le grand plongeon vers l’obscurantisme, la régression et la misère. Nous ne sommes pas arabe, pour ne reprendre qu’une expression du poète feu Lounes Matoub, que dieu ait pitié de lui et prenne soin de son âme. Nos ancêtres sont iberomaurisiens, tous les antropogues vous affirmeront que nous sommes des mechta, et tous les historiens vous diront que nous sommes des Numides. Le monde arabe nous on connaît pas.

  6. Je ne veux pas être amputer de la Kabylie. Je ne peux pas me séparer de cette région qui fait partie de mon corps , elle doit rester algérienne. Mais pourquoi tant de haine? Expliquez-moi avec vos mots à vous ce qui vous dérange chez les arabes et le monde musulman, je vous lis…Allez-y argumenter.

  7. La Kabylie ne serait plus colonisée dés la chute imminente du pourvoir actuel arabo muz. Il y a le MAK L’URK et tous les indépendantistes kabyles.Jamais les kabyles n’accepteront la soumission à l’arabo islamisme bis après le départ de ce dernier.

  8. @Segneur
    Eh bien si vos ancêtres étaient Zenetes, sachez alors cher monsieur qu’ils étaient juifs et berbères comme nous. Vos ancêtres doivent se retourner dans leur tombe s’ils savent ce que sont devenus la Numidie et leurs descendants. Votre langue zenete a disparu, et vous voulez nous expliquer que la langue kabyle aurait dû elle aussi disparaître, mais ça on le sait déjà, d’ailleurs pas seulement la langue, ils veulent tout faire disparaître de kabyle. C’est la différence qu’il y a entre vous et nous, la langue kabyle ne disparaîtra pas. On sait bien qu’ils veulent mettre la kabylie sous cloche, et y créer un enfer islamique. C’est leur seule ambition.

  9. Si ces 57 ans d’arabisation et islamisation de l’Etat enseignent quelque chose c’est bien que le pays vit une crise identitaire, que savamment le régime tente de vendre comme problème de légitimité. L’Etat arabe a falli et tombe tout seul, sa culture islamique a imbue le petit peuple. Si cette habitude devient identité de rechange, alors le pays ne connaitra pas de solution systémique mais juste des ajustements de classes politique. Plus un moins quelques uns. Mais si l’on a le courage de regarder en face la réalité on se rendrait compte que le problème est plus grave dans la mesure où les institutions sans références culturelles ne tiennent pas. C’est ainsi que le parloir cadenassé et les parlementaires- fictifs, parce qu’ils partageaient les quotas- feignaient la protesta-. De meme le petit peuple dont le silence fut acheté avec les sous qui devaient etre investis dans le secteur productif. Cette complicité au rabais renseigne du problème de fond, à savoir qu’il n y a pas de cité mais un basar. Le Hirak avance l’idée d’une amélioration de la mécanique du système alors les fondements sont fissurés.
    C’est ce qui fait que le vrai pays doit naitre du noyau, et c’est en Kabylie que ce trouve le model sociétal.

  10. La Kabylie martyrisée, une terre civilisée pacifique ,amazigh nord africaine en méditerranée occidentale .

    Durant plus de 40 annees ,la kabylie s est battue contre la dictature du Front de libération nationale (FLN) pour sa liberte et la reconnaisance de son identité territoriale,humaine et civilisationnelle .Le raz de maree islamiste algerien n’a jamais atteint la Kabylie, à la pointe du combat libérateur amazigh(berbére). Au niveau électoral les partis islamistes algeriens essuient des echecs cinglants en kabylie.Aucun parti de cette mouvance islamointegriste n’a jamais reussi à s implanter en kabylie ,cette terre amazigh ,africaine du nord ,qui a tant donné aux civilisations de cette région de méditerrannée occidentale ,à 100kms d ibiza,des baleares ,de la sardaigne..et à 10000kms de l’asiate péninsule étrangere arabique!

    La laicité de la kabylie est ancestrale.Elle ne procéde d aucune violence instaurée par les armes ,comme dans certaines dictatures militarolaique,ni d une loi jacobine et contraignante. Elle est le fruit essentiellement de son identité culturelle ,sociale et humaine qui veille à ce que la liberté de chacun puisse s exprimer au sein d un ensemble que l on appelle AGRAW-tajmaath(terme identique à l’agora forum grec) pour que les diférentes composantes villageoises kabyles s harmonisent démocratiquement.La solidarité ancestrale villageoise kabyle est basée sur cette liberté du dialogue,de la concertation et de la reflexion.

    Les doctrines intégristes du terrorisme salafo-arabo- islamistes,malgré des tentatives d introduction par certaines officines flno- panarabistes ,ont toujours demeuré étrangeres à la société civilisée kabyle. Le terrorisme islamiste n’a été transféré en Kabylie qu’à partir de 1997, lorsque le pouvoir algérien conclut un accord de paix avec l’Armée islamique du salut (AIS). Pendant cinq ans, alors que le terrorisme ravageait Alger et ses environs (1992-1997), la Kabylie faisait figure de pays paisible et sûr. C’était la Suisse locale. le terrorisme islamiste sévissait plutôt ailleurs. Dès 1995, les Kabyles furent les premiers à s’organiser et à prendre les armes contre le terrorisme arabo-islamiste.

    L’accord signé entre le pouvoir et l’AIS(armee islamique du salut) en 1997 avait besoin d’un bouc émissaire : la Kabylie, qui refusait d’accepter un Etat flno-arabo-islamique. La fin du terrorisme posait problème au régime algérien. En son absence, comment justifier la présence de l’armée en Kabylie ? Il y eut donc conspiration contre elle. Les terroristes sont autorisés à se venger contre les Kabyles ,circulant “librement” et dressant des faux barrages à deux pas des barrages de l’armée !!!Une impunité et une liberté de circulation de ces “pseudo-terroristes” qui amenaient les citoyens kabyles et ailleurs à se poser des questions quant aux donneurs d ordre ,et à leurs methodes enseignaient ,jadis,dans les écoles du KGB au chapitre du TERRORISME PEDAGOGIQUE.
    M. Bouteflika est arrivé au pouvoir avec la ferme intention de détruire la Kabylie économiquement(en limitant drastiquement les investissements)et socialement . Dès sa première campagne électorale (1999), il déclara à Tizi Ouzou : « Je suis venu dégonfler votre ballon de baudruche ! » Lors de sa deuxième campagne (2004), il cria à Vgayet (Bougie), où il fut accueilli avec des jets de pierres : « Kabyles ! De loin je vous voyais des géants, mais de près vous n’êtes que des nains ! »
    Le pervers gaid salah a pris le relai de la destruction de la kabylie et de tout ce qui représente l’amazighité de cette terre arabonéocolonisée en tamazgha centrale ,l’algérie en général,en avril 2019 ,en répudiant ,aprés l’avoir protégé ,l’enfant apatride de la luxure ,bouteflika ,celui qui faisait, en toute occasion allégeance à son monarque arabomusulman en tamazgha occidentale,hassan 2 et à celui qui a pris le relai arabomonarchique en tamazgha centrale,son fils M6,leur témoignant ,ainsi,que cette enfant d oujda ,élevé dans un hotel pour soldats en rute,avait le maroc ,sa patrie chevillée au corps ,au contraire de l’algérie dont il traita les peuples de médiocre

    M. Bouteflika décréta une « concorde nationale » et prit le parti des jeunes terroristes en disant que, « s’il avait leur âge, il serait l’un des leurs et serait monté au maquis islamiste» ! En 2001 et 2002, la gendarmerie de bouteflika organisa la tuerie du « printemps noir » dans laquelle on dénombra près de 150 morts et des milliers de blessés, dont 1 200 handicapés à vie,L’armée tirait les manifestants de la liberté avec des balles reelles,parceque selon un criminel de la junte des généraux algeriens,l’armée n’a pas de balles en caoutchouc,comme en israel,et était obligé de tirer sur des civils désarmés avec des vrais balles!!!! .Les victimes sont toutes des civils kabyles sans armes. Il commença à envoyer des renforts en surnombre, plus de 100 000 hommes y sont stationnés depuis 2004.
    L’ASTUCE EST DIABOLIQUE:Le terrorisme pédagogique qui instaure un état de terreur résiduel pour casser toutes velleités kabyles de liberté

    Les terroristes islamistes amnistiés sont envoyés en tant qu’imams en Kabylie. Nombre d’entre eux ont été chassés par les comités de village pour avoir incité à la haine et au meurtre. Le maintien du terrorisme en Kabylie permet de faire passer, auprès des médias internationaux et des chancelleries, la thèse suivante :« Le pouvoir algérien se bat contre le terrorisme islamiste. Il fait de son mieux, mérite le soutien de l’Occident. Mais le terrorisme ne subsiste qu’en Kabylie, qui se bat contre ce même pouvoir. Les Kabyles sont donc, sinon les complices des terroristes, du moins leurs alliés objectifs ! » Par conséquent, le pouvoir algérien serait à encourager dans sa lutte contre les Kabyles qui l’empêchent d’éradiquer les terroristes. L’astuce est diabolique, mais elle fait mouche ! Ainsi, on donne de la Kabylie l’image du « bastion du terrorisme islamiste » et du « fief de l’AQMI ».

    On oublie de dire que les militaires algériens ne sont nullement entravés dans leur action par les populations kabyles. Ils se déploient en toute liberté. Les Kabyles, s’ils ne sont pas d’accord avec le régime fasciste algérien, sont encore davantage opposés aux islamistes.

    La Kabylie est livrée à elle même. Les militaires et les terroristes islamistes sont armés, les Kabyles non et sont toujours pacifiques.

    Les pays à travers le monde retiennent ,de plus en plus, que le régime algérien qui maintient à sa tête un “pauvre handicapé ” n’est digne d’aucune confiance. Ils savent qu une sorte de cartel clanique tire les ficelles en se cachant derriere cet “indu president malade”.Une institution maffieuse qui est entrain de mener l algerie vers sa destruction et ses peuples vers des lendemains incertains et un état de déliquescence tout azimuth.

    Le tweet de manuel vals, ,le premier ministre français ,montrant la réalité de ce pouvoir indu algerien,sera le prélude à ce virement de politique de la france,qui commence à comprendre,désormais que le régime indu algerien est un danger et pour l’algerie , ses peuples et pour la stabilité en méditerranée occidentale
    Il est temps de ne plus soutenir ces tyrans et leur systéme maffieux qui depuis l independance de l’algerie sévissent en toute impunité
    La france et sa néo coloniale ,hélas, « francoarabia » en algérie est entrain de mettre en branle un scénario qui lui explosera à la figure
    En effet,jugeant son travail neo colonial ,par son soutien à la caste des « autoproclamés généraux « algériens,galons qu ils ont « gagnés » dans les massacres contre leurs pauvres peuples désarmées d enfants,de femmes et d adultes en tamazgha centrale,comme à bentalha,rais,mascara,benimessous,dans les piedsmonts des massifs amazighs blidéens,elle est entrain de donner en sous traitance, »ses affaires algériennes » ,aux « vrais arabes » émiratis et saoudiens,pour maintenir la dictature militaro flnoarabiste ,à sa tête gaid salah,un mutant chawi de l’arabisme colonial,auto proclamé général -monarque de ce pauvre pays neo colonisé ,l’algérie,par sa caste d’imposteurs dont la haine de soi « amazigh » est étalée dans ses discours nauséabonds de kabylophobie .
    La france et ses sous traitants ,les vrais arabes ,émiratis,saoudiens,descendants du vil okba ,l’envahissuer de notre terre tamazgha amazigh, se rendent ils compte que TAMAZGHA CENTRALE ,L ALGERIE ,TERRE DES IMAZIGHENES , ne se laissera jamais néo colonisée par cette imposture néo coloniale »francoarabia »?
    Il est vrai que la neo coloniale franco arabia est une mauvaise éléve!
    Le malheur colonial de tamazgha centrale et de tamazgha en général ce n’est pas benbella,boukharouba, bouteflika,gaid ….mais c ‘est l araboilslamisme colonial.
    Tant que les peuples de tamazgha continuent à se laisser déposséder de leurs terres et à subir cette ravageuse colonialisme arabe ,ils seront toujours des sujets de l’arabisme qui les usurpera de leurs terres amazighs colonisées en »terres arabes » et qui peu à peu les fera disparaître en faisant muter leurs identités de souche amazigh en une identité de sujets coloniaux soumis d un déliquescent monde dit « arabe »
    Le chantre de l’amazighité KATEB YACINE nous avait déjà avertis,prémonitoirement de cette colonisation de l’arabisme qui est la source de tous les maux deS « pauvres » peuples de tamazgha qui subissent cette ravageuse colonisation en courbant ENCORE ET ENCORE LEURS ECHINES!

    Alkapeca

  11. @argonne: respect aux Kabyles et à leur langue et coutumes…Moi je suis un Amazigh issu en parlant de mes ancêtres de la lignée des Zénètes, peut-être je ne sais pas, sache que ma langue est proche de ta langue mais qu’elle a disparue avec le temps, il y a des milliers nous étions là, comme vous, peut-être que vous c’est nous…Je pense pas que ce que tu dis là est juste en parlant de reconquérir l’Algérie et imposer de force l’establishment kabylo-state.

  12. Souvent c’est le colonisé qui s’offre comme proie. Pour exister il faut s’imposer. Personne ne vous reconnaitra comme différent si vous acceptez l’arabisation et revendiquez Thamazigh au coté de l’arabe, c’est comme les Mzab qui veulent etre respectés mais exigent que Thamazighth soit transcrite en caractères arabes. Ou saadi et le FFS qui adhérent à l’institution arabe puis feignent de l’améliorer, quand on sait que c’est de l’hypocrisie.
    Sauf un Etat Amazigh peut etre l’alternative.

  13. Il est fort à craindre qu’une partition de l’algérie soit malheureusement synonyme d’une partition du Sahara dont le sous-sol renferme encore quantité de ressources et de richesses naturelles inexploitées que les dirigeants incompétents algériens n’ont jamais su mettre à profit du développement économique de ce pays. Ils n’ont d’ailleurs jamais développé les technologies qui leur auraient permis d’exploiter eux-mêmes les richesses naturelles de leur pays. Ils n’ont jamais fait autrechose que de les livrer au pillage des occidentaux qui les ont porté et maintenu au pouvoir d’ailleurs pour cette raison. Une implosion de l’algérie ne profiterait malheureusement pas aux populations otochtones, car il est fort à craindre aussi que les occidentaux et les voisins mitoyens viennent se servir une part du gâteau, soyez réalistes, regardez ce qui arrive aux kurdes, on ne peut pas trouver un meilleur exemple de trahison, et en plus d’actualité. Ils les ont fait combattre contre Daesh en leur promettant un Kurdistan libre et indépendant, pour ensuite les livrer à leurs pires ennemis, dans l’indifférence générale. Vous ne trouverez jamais aucun pays qui acceptera de se rallier à la juste cause des kabyles, car ils n’ont aucun état d’âme, mais seulement des intérêts. Vous croyez quoi, qu’on peut fonder une nation pérenne avec des chanteurs de folklore et des robes kabyles. Réveillez-vous, cessez de rêver, on vit dans un monde impitoyable et très matérialiste. Le nerf de la guerre aujourd’hui c’est l’argent. Le vrai problème des kabyles c’est qu’ils sont dirigés par une caste d’imposteurs pseudo arabes incompétents qui ne veut pas lâcher le pouvoir, et sous la menace permanente du DANGER islamiste. La seule issue pour les kabyles c’est de reconquérir toute l’Algérie, de chasser tous les imposteurs et traîtres, et d’imposer à toute la population la langue kabyle, et les nouvelles règles.

  14. Alors il faut descendre dans la rue est dire haut et fort que la Kabylie n’a jamais été une région algérienne et qu’elle a été coloniser par les « arabes » , , et que voilà…. Allez sortez les drapeaux et partez manifester dehors comme les Catalans….

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici