« Merci M. Fellag pour ton courage et ta crédibilité »

0
Fellag
Fellag

KABYLIE (Tamurt) – Banni par l’Etat algérien et sa presse, Muhand Fellag reste parmi les rares artistes kabyles, en vie, à résister aux tentatives de corruption du régime algérien. « Merci Da Muhand pour ton courage. Tu es notre référence et notre fierté », nous a déclaré un étudiant kabyle à Paris.

Notre interlocuteur ajoute ceci: » je vous supplie de publier mon message de remerciement à Fellag pour son sérieux, son courage, sa crédibilité et aussi son talent ». L’avis de cet étudiant n’est pas singulier. Fellag, l’écrivain humoriste mondialement connu, se distingue par la préservation parfaite de sa dignité. Même si personne ne parle de lui en Algérie, un pays pour lequel le concerné n’a jamais caché son amour, Fellag, enfant prodige d’Azzefoun, lui aussi a gardé soigneusement ses distances avec les autorités algériennes.

Il n’a pas mâché ses mots pour affirmer que la tristesse envahi son esprit à chaque fois que « Bouteflika est réélu ». Fellag se produit toujours en France. Il écrit. Il anime des spectacles, mais plus en Algérie depuis plus de 30 ans. Fellag rejoint ainsi le rang des artistes kabyles poussés à l’exil comme Slimane Azem.

Il restera à jamais une icône. Son chemin est à suivre par les jeunes artistes. La célébrité, le talent, la crédibilité ne se font pas dans les salons des régimes dictatoriaux.

Ravah Amokrane