Merzoug Touati, qu’a t-il fait pour être condamné à 7 ans de prison ferme ?

3
Merzoug Touati, victime de la justice algérienne
Merzoug Touati, victime de la justice algérienne

KABYLIE (Tamurt) – La justice algérienne vient de confirmer qu’elle est aux ordres.  Avec le verdict de la condamnation du blogueur kabyle, Merzoug Touati, à 7 ans de prison ferme, aucun doute n’est encore permis. Le condamné n’a fait qu’échanger des messages avec un citoyen de nationalité israélienne. Où est le mal à cela? la justice algérienne, plutôt le régime raciste d’Alger, reproche à Marzoug Touati de livrer des informations sensibles à une puissance étrangère. Que sait-il ce simple blogueur qui n’a fait qu’exprimer ses opinions sur les réseaux sociaux? A t-il révélé à son insu un quelconque secret d’Etat ?

Les hauts gradés de l’armée et les leaders du FLN, eux qui connaissent vraiment les secrets d’Etat, sont en contact avec les hommes d’affaires israéliens à Paris avec qui ils sont associés dans plusieurs affaires commerciales juteuses en France et ailleurs. Les Israéliens sont à Hassi Messoud et à Hassi Rmel à la tête des multinationales pétrolières occidentales entrain de piller depuis des années les richesses naturelles algériennes.

Ce n’est pas un jeune blogueur kabyle qui échange de simples messages avec un Israélien qui est le mal de l’Algérie. Même l’arrière petit fils de l’Emir Abdelkader, le père spirituel de Bouteflika, est enterré en Israël.

Ravah Amokrane