Le militant du MAK, Hamid Beztout a été retrouvé mort

3

AKBOU (Tamurt) – Le chanteur et militant engagé pour la cause kabyle, Hamid Beztout a été retrouvé, hier mardi, mort par pendaison à un fil électrique, à l’intérieur de son studio d’enregistrement sis à Akbou.  

Cette mort pourrait être un suicide mais la thèse d’un assassinat n’est pas à écarter. Engagé dans le mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, ce chanteur et propriétaire d’un studio d’enregistrement  a toujours combattu les islamistes à travers ses textes. Donc en étant très critique envers les islamistes et les ennemis de la Kabylie, la thèse de l’assassinat est plus plausible.

 Amaynut