La militante Cylia Ziani arrêtée par le Makhzen

6
Sylia Ziani

MAROC (Tamurt) – Alors que tout le peuple du Rif est mobilisé pour libérer les 42 détenus politiques, les services de sécurité du Makhzen ont arrêté la militante Cylia Ziani, qui mène la contestation et qui organise les troupes. L’information a été relatée par la télévision OnLine RifTV, organe officiel du mouvement Hirak.

La jeune universitaire a été enlevée non loin de chez elle par les services du Makhzen dont les éléments étaient en tenues civiles. Les activistes Rifains affirment qu’ils ignorent où la jeune militante a été emmenée. Aucune nouvelle d’elle depuis hier.  Le Makhzen vient alors d’affirmer sa politique de chaos total dans le Rif. La situation se compliquera davantage avec cette énième arrestation. Les Rifains qui ont entamé une désobéissance  civile ne savent plus à quel saint se vouer devant l’entêtement du Makhzen. Le roi Mohamed Six, n’a soufflé aucun mot depuis le début de la contestation dans le Rif, à savoir depuis huit mois maintenant. La montée du courant indépendantiste dans le Rif a provoqué l’ire du roi.

L’ampleur de la contestation n’est pas pour arranger les choses. Les Amazighs du RIF semblent déterminés. La situation se complique dans le Rif, surtout que la contestation d’étend à d’autres régions Amazighs du Maroc. Le scénario  d’un printemps Amazigh qui peut mettre même en péril le régime du Makhzen n’est pas à écarter. Toutes les villes du Rif sont en mouvement et tout le monde est mobilisé. Les services de sécurité n’ont pas pu rétablir l’ordre et plusieurs secteurs et régions échappent au contrôle du régime Marocain. Un fait inédit dans ce pays ou la dictature a maté la population Amazighe depuis des décennies.

Ravah Amokrane