Des milliers de citoyens à la marche du MAK à Tizi-Ouzou

7
marche yennayer
marche de yennayer

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Malgré la  campagne d’arrestations, dont ont été la cible les responsables et militants du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie, et en dépit de l’interdiction de l’affichage, la marche du MAK dans la ville de Tizi-Ouzou, ce jeudi 12 janvier 201 à l’occasion de Yennayer,  a été spectaculaire.

Des milliers de citoyens, sympathisants et militants du MAK ont pris part à la manifestation qui n’a pris fin qu’aux environs de quatorze  heures, au niveau du carrefour principal du centre ville (en face de l’ancienne mairie). Les manifestants ont parcouru la Route Lamali Ahmed (dite route de l’hôpital) ainsi que le Boulevard Abane Ramdane (la Grande Rue) après s’être rassemblés devant l’université Mouloud Mammeri. De nombreux cadres du MAK n’ont pas pu rejoindre la ville de Tizi-Ouzou pour participer à la marche pacifique qui s’est  tenue dans un cadre organisationnel impeccable, en dépit de multiples intimidations et malgré le fait que les services de sécurité ne sont pas intervenus pour dévier la circulation comme ils le font quand il s’agit de visites ministérielles ou de marches organisées par les partis politiques satellites du pouvoir comme le RCD et le FFS.

Des   prises de parole ont eu lieu à la fin de la marche à  la place de l’ancienne mairie devant des milliers de partisans du MAK mais aussi des centaines de citoyens qui ont été impressionnés de découvrir cette démonstration de force du MAK que le pouvoir algérien traite comme s’il avait à faire à une bande de terroristes.

Lyes Medrati