Mise au point, un collectif de militants FFS prends ses distance vis à vis de son P-APC

11

AIT ZELLAL (Tamurt) – Nous tenons à rappeler aux uns et aux autres que le FFS a été à l’avant-garde des luttes pour la liberté et la démocratie en faisant de la défenses des droits de l’homme le fondement principal de son projet et de son combat depuis sa création en 1963.

Il est à noter que le village Ait Zellal, a toujours été le fief des causes justes et constitue une pépinière de jeunes militants intraitable sur leur amazighité et la démocratie. Laimèche Ali, un des pionniers du combat identitaire, il avait trouvé asile à Ait Zellal durant la colonisation, où il avait succombé à une longue maladie en 1945. Cela nous renseigne sur le rôle important joué par ce village dans la lutte pour la liberté.

Refuser ainsi de mettre, un bus, à la disposition de ces militants pour prendre part à la marche du MAK, n’est pas seulement une offense vis-à-vis de ces derniers et de la longue lutte de ce village mais cela soulève des questions sur la position du dit P/APC vis-à-vis du combat pour la démocratie.

Gloires aux martyrs de 1963
Vive la démocratie
Vive l’Algérie libre et indépendante

Mezaoui Hamid
Moghraoui Makhlouf
Afnoukh kamal
Menas Malek
Hamouche Salah
Fethoune Djafer