Mohammed VI annonce une sorte de régionalisation au Maroc

11

MAROC ( Tamurt) – Le roi Marocain Mohammed VI vient de prononcer l’un des plus importants discours politique depuis sa prise du pouvoir.

Selon la presse de ce pays, l’annonce du roi d’opter dans un avenir proche pour un système de régionalisation est historique. « Il s’agit, en l’occurrence, de la mise en œuvre de la régionalisation avancée. Notre vœu est de la voir s’ériger en véritable pilier du Maroc de l’unité nationale, de l’intégrité territoriale, de la solidarité inter-catégorielle, de la complémentarité et de l’équilibre interrégionaux », avait déclaré le guide marocain le 20 août dernier.

Selon le journal Atlas-Info « cette nouvelle page politique marocaine qui s’écrit ne peut se faire dans le vide. Elle est si importante, si décisive dans le devenir actuel du Maroc que Le Roi Mohammed VI n’a pas hésité à utiliser des mots lourds de sens, qui frappent les esprits par la puissance de leur tonalité et la force de leur charge et qui dessinent la physionomie du projet politique en cours de construction. Le Roi le dit sans détours ni circonvolutions : « la révolution que nous entamons ne se fera que par des élus sincères ayant à cœur, avant toute chose, de servir leur pays et les citoyens qui leur ont accordé leurs suffrages. »

Le roi du Maroc vient de se plier ainsi à l’exigence de la décentralisation dans la gestion de ce vaste pays. Une aubaine pour les Berbères de ce pays de pouvoir gérer eux même leurs régions et procéder ainsi à leurs émancipations politique, culturel et social.

Cette décision de décentralisation est une manière de mettre devant le fait accompli les élus locaux. Mohammed VI a d’ailleurs avertit que les «  partis et les candidats: les élections ne devraient pas avoir pour objectif d’obtenir des postes, mais elles devraient être dédiées au seul service du citoyen. »

Le journal Atlas-Info insiste sur l’importance de cette décision. « Pour le Maroc l’enjeu de cette régionalisation est de taille. La réussir avec des structures efficaces, solides et crédibles, et des hommes et de femmes exclusivement dédiés au service de l’intérêt national participe à parachever l’unité nationale et à l’assoir sur de solides fondations. La régionalisation avancée voulue par le Roi Mohammed VI va offrir des pouvoirs élargis aux structures de ce qui peut facilement s’apparenter à des gouvernements régionaux qui auront un rôle décisif dans le développement local et le renforcement de la solidarité nationale. D’où la vitale importance accordée par le souverain au casting de ces hommes et femmes qui seront aux responsabilités demain dans les multiples régions du royaume », lit-on dans un long article consacré à ce sujet par Atlas-Info.

Lounès B