Mokrane Aït Larbi soutient le candidat des militaires

2

KABYLIE (TAMURT) – Le premier à afficher publiquement son soutien à un candidat des militaires algérien, Ali Ghediri, est malheureusement un Kabyle. Il s’agit de l’avocat Mokrane Aït Larbi. Ce militant, dit de la cause démocratique et l’un des membres fondateurs du Rassemblement pour la culture et la démocratie duquel il a démissionné en 1991. Pour ceux qui ne le connaissent pas, il était pendant plus de 20 ans un fervent militant du parti unique, le FLN. En 1978, alors que tous les militants kabyles, Ali Mecili, Aït Ahmed, Saïd Sadi, Ferhat Mehenni, Lounaouci, pour ne citer que ceux-là, étaient en congrès du FFS et en mettant en avant la question amazighe, Mokrane Aït Larbi menait une campagne pour les législatives de Boumediène.

Il était tête de liste à Tizi Ouzou. Par la suite, en 1989, il fonde le RCD, avant de le quitter en 1991.  En 1999, Aït Larbi est nommé par Liamine Zeroual sénateurs pour cinq ans.  Poste duquel il démissionne 3 ans plus tard lors des événements de Kabylie. « C’est vrai on peut commettre des erreurs à certains moment, mais ou est l’interet de la Kabylie dans cette mascarade éléctorale. Je pense qu’il n’a aucune crédibilité », estime un militant indépendantiste kabyle.

Ravah Amokrane

2 COMMENTAIRES

  1. Le RCD a été créé par le Général Belkheir (le 1er Parrain de la Junte militaire), avec la complicité des Généraux Nezzar (2ème parrain), M. L. Ayat (chef de la SM), Touati, etc. Belkaïd et Khédiri, ministres, et plusieurs Officiers de la SM…..

    Le RCD est « né avant termes » (février 1989), avant même la promulgation de la Charte pluraliste qui allait autoriser le mutipartisme (de façade), le Poker-menteur ou le « façonnage artificiel du champ politique et médiatique » par lequel ladite Police politique secrète avait sponsorisé et propulsé des faux-opposants, des pseudo-démocrates et des extrémistes de tous bords. D’où le statut quo, le blocage actuel…. Bref !

    RCD, FFD, PSD, FIS, PRA, ETTAHEDDI, PADS, MDS, etc., etc. sont tous des appendices de ladite Gestapo. Le FFS actuel, le PT, le PST sont aussi domestiqués et soumis par cette Police occulte, devenus participationnistes, collaborationnistes, cautionnent les masacarades et la politique criminelle des Généraux décideurs, et roulent donc pour le Pouvoir militaro-mafieux…

    S’agissant de Mokrane Aït-Larbi, rappelons que celui-ci avait , avec S. Sadi, participé aux tractations secrètes avec le Général Belkheir, Khédiri et Belkaïd pour l’instigaction du RCD, des négociations commencées en prison, vers 1985-86….. Puis en fin, le 6 Octobre 1988, à la Présence, dans les bureaux du grand manipulateur et manœuvrier Belkheir….

  2. Le RCD n’a jamais été autre chose que le mégaphone des généraux kabyles qui avaient besoin d’utiliser cette région pour négocier leur part de « marché ». Mais le triptyque qui est une visière qui mène droit vers l’assimilation en douceur est le signe est le signal évident de leur appartenance au régime et son model de société arabislamique. La preuve est là avec cette officialisation éphémère qui sert de lubrifiquant à l’arabisation, pendant que Thamazight n’oriente ni définit les options identitaire l’Algérie continue d’etre arabe et la langue amazigh est plus le décore éxotique du régime crisonnant.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici