« Le Monde » a « porté atteinte au prestige » de Bouteflika, selon Alger

2

ALGER (Tamurt) – Abdelmalek Sellal, le premier de l’Algérie, a affirmé dimanche 10 avril que Le Monde avait « porté atteinte au prestige et à l’honneur » du président Abdelaziz Bouteflika, et ce « de manière gratuite ».

A. Sellal et M. Valls à Alger avril 2016
A. Sellal et M. Valls à Alger avril 2016

Rappelons qu’Alger avair refusé d’accorder un visa à un journaliste accrédité du journal « Le Monde » à l’occasion de la visite du prmier ministre francais, Manuel Valls, suite de la révélation par plusieurs médias, dont Le Monde, du scandale des « Panama papers », sur la finance offshore et les paradis fiscaux, dans lequel apparaissent des responsables algériens. Bernard Emié, l’ambassadeur de France à Alger, a été convoqué mercredi par le ministère des affaires étrangères de l’Algérie.

Les autorités algériennes tentent d’entraver la liberté de la presse en France en contre partie de contrats juteux. Le premier ministre algérien oublie qu’il ne peut pas agir avec le journal le Monde ou Canal+ comme il agit avec Liberté, El Watan, Al Khabar et autres.

Dans ce pays ou le clientelisme est le seul moteur economique, les choses commenceent à se decompter. Mêmes le souhait de M. Valls de voir Paris rester « le partenaire économique majeur » d’Alger ne suffira pas car la France s’est déjà fait détrôner par la Chine comme premier partenaire commercial.

Tamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici