Le Mondial 2014, l’Algérie et la Kabylie

35

ANAVAD AQVAYLI UΣTIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA

Le Mondial 2014, l’Algérie et la Kabylie

« L’Algérie a dignement représenté le monde arabe au mondial » a déclaré un buteur algérien à la télévision, après la victoire contre la Corée. En dédiant sa qualification pour les huitièmes de finale du mondial 2014, « aux Arabes et aux musulmans » par la bouche d’un autre buteur, l’Algérie trahit le continent africain auquel elle est censée appartenir et au nom duquel elle a obtenu sa participation à cette compétition. Cette position raciste des joueurs n’est pas le fait d’individus isolés mais relaie bel et bien celle de l’ensemble du pouvoir algérien, de Bouteflika et de ses gouvernements successifs. Elle choque tous les Africains au premier rang desquels il y a les Amazighs d’Algérie dont le peuple kabyle.

La Kabylie qui n’est nullement arabe et qui tient à sa laïcité est scandalisée par ce racisme dont elle est l’une des premières victimes à travers la politique officielle de déni identitaire et d’arabisation qu’elle subit depuis plus de cinquante ans.

Son G.P.K. (Gouvernement Provisoire Kabyle) condamne ces dérives et appelle la CAF (Confédération Africaine de Football) à assumer ses responsabilités face à ces graves dérives et à prendre les sanctions qui s’imposent contre un pays qui ne la respecte pas.

La Kabylie respecte l’Afrique et la Méditerranée dont elle fait partie et aspire à ce que ce soit elle l’un des pays représentant le continent africain aux futurs mondiaux de football.

En attendant ce jour, et durant l’actuelle compétition mondiale, le seul représentant défendant l’honneur de l’Afrique reste le Nigéria auquel la Kabylie souhaite bonne chance.

Vive la Kabylie libre

Vive l’Afrique

A bas le racisme

Le 28/06/2014

Pour l’G.P.K., son président, M. Ferhat Mehenni