Mourad Aït Ahmed désigne une autre Miss kabylie

18

KABYLIE (Tamurt) – Mourad Aït Ahmed a annoncé la nomination de la nouvelle miss Kabylie. Une décision pour procéder au remplacement de Amira Mokrani qui a été déchue pour avoir refusé de s’exprimer en arabe dans une télévision algérienne.

Mourad Aït Ahmed, sur les ondes de la BRTV, avait affirmé que la nouvelle Miss Kabylie « est éduquée, calme et n’a pas d’arrière-pensées ». Une manière pour lui de qualifier Amira Mokrani d’une fille non éduquée.  » Elle a un autre objectif cette Amira et elle est manipulée par d’autres personnes qui ne veulent pas de bien à la Kabylie », a expliqué Mourad Aït Ahmed. Mais sans citer aucun nom des gens qui seraient derrière cette manipulation. L’organisateur du concours Miss Kabylie est resté très vague dans ses arguments. Il est allé même jusqu’à affirmer que c’est le « le pouvoir algérien qui ne veut pas de ce concours pour la Kabylie ».

Sauf qu’en dépit de ses affaires graves révélés et avec preuves dans la presse algérienne, ce Mourade et sa complice ne sont jamais iniquités par la justice de ce pouvoir qu’il accuse. Par contre, on vient d’apprendre qu’un groupe de femmes militantes pour les droits de la femme kabyle compte compte lancer un appel,  voire une manifestation, pour mettre fin à ce concours de la honte.  » Ce Mourad n’a pas le droit de parler au nom de toutes les femmes kabyles et de marchander leur beauté. Il doit changer le nom à son concours, après il fera ce qu’il veut. Mais pas question de parler au nom de toutes les femmes kabyles », dénonce Fatiha, une militante souverainiste à Tizi-Ouzou.

Ravah Amokrane 

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici